leral.net | S'informer en temps réel

Le Sénégal, un dépotoir de malades mentaux, selon Ansoumana Dione


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Mai 2018 à 12:47 | | 0 commentaire(s)|

Qu'une malade mentale soit égorgée à la Cité des Eaux, avec une partie de ses bras emportée, sans que les autorités sanitaires ne s'y prononcent, ça ne se passe qu'au Sénégal.
 
C'est Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), qui le dit. En effet, il condamne fermement cette attitude de Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, qui reste toujours insensible aux malheurs qui s'abattent sur cette couche vulnérable.
 
Face à la gravité de ce fait inédit, survenu le jeudi 03 mai 2018, dans notre capitale, Ansoumana DIONE interpelle le Ministre de la Santé et de l'Action Sociale, sur les mesures à prendre par le gouvernement, pour protéger ces milliers de malades mentaux, laissés à eux-mêmes jusque devant le Palais de la République. Aujourd'hui, le Sénégal est devenu un dépotoir de malades mentaux, comme en atteste la présence à Diamniadio, d'une femme malade mentale, de nationalité étrangère, qui vit dans la rue, à quelques mètres d'une station d'essence, sur la route de Mbour, avec ses deux enfants, de deux et huit ans. Ce qui, selon Ansoumana DIONE, constitue un réel danger pour nos populations.




 
Rufisque, le 07 mai 2018,
Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos