leral.net | S'informer en temps réel

Le gouverneur de Tambacounda (Jack Bauer) prévient les malfrats : «S’ils tiennent à leur vie et à leur liberté, qu’ils ne mettent pas les pieds ici»


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Juillet 2020 à 18:51 | | 0 commentaire(s)|

Le gouverneur de Tambacounda (Jack Bauer) prévient les malfrats : «S’ils tiennent à leur vie et à leur liberté, qu’ils ne mettent pas les pieds ici»
Le gouverneur de Tambacounda qui avait déclaré la guerre aux malfrats au lendemain de l’assassinat du commandant de la brigade de Koumpentoum, est ravi de constater que la délinquance a «baissé» dans la région.

A Tambacounda, les problèmes d’insécurité semblent être conjugués au passé. Alors que les braquages étaient très fréquents dans la région. Cette situation réjouit le gouverneur de Tambacounda, qui détaille le plan régional de sécurité déclenché au lendemain du meurtre de Tamsir Sané, commandant de la brigade de Koumpentoum: « La sécurité au niveau des frontières a été bien renforcée, en plus de l’intensification de la présence des forces de défense et de sécurité sur les axes routiers ».

Quid de la capitale régionale ? « La sécurité y a été accrue. Au niveau du contrôle douanier, la rigueur y a aussi été augmentée et le volet renseignement valorisé. Au bout d’une année de travail, les résultats obtenus honorent le comité régional de sécurité », précise Oumar Mamadou Baldé qui a fait cette sortie lors de sa visite à la direction régionale des Douanes du sud-est, qui a saisi une importante quantité de drogue.

Surnommé Jack Bauer pour les mesures jugées draconiennes qu’il prend, M. Baldé soutient qu’il « y a une nette accalmie de la situation de manière générale dans la région. Et les résultats obtenus sont très positifs». En détail, il dit : « En un an, aucun braquage des points d’argent n’a été signalé dans la région. Alors qu’auparavant, il était noté en moyenne près d’une vingtaine chaque année, avec parfois des pertes en vies humaines. Cet état de fait montre qu’il y a un retour de la sécurité dans la région».

Revigoré par ces résultats, l’ex-gouverneur de Matam met en garde les malfaiteurs: « S’ils tiennent encore à leur liberté ou tout simplement à leur vie, qu’ils arrêtent leurs forfaits ou qu’ils quittent définitivement la région. Car il ne leur sera plus laissé aucune possibilité de commettre leurs sales besognes. Nous les attendons de pied ferme ».

Il faut savoir que la Stratégie régionale de sécurité a été lancée en juillet 2019, au lendemain de l’assassinat de l’adjudant-major Tamsir Sané, commandant de la brigade de Koumpentoum, dont les auteurs ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité. Il salue « une excellente décision. Ce qui fait qu’ils sont mis hors d’état de nuire. Nous nous satisfaisons pleinement de la peine infligée aux délinquants ».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos