Leral.net | S'informer en temps réel
7 B

Le jeune du nom de Mame Cheikh Mbaye qui a piétiné le livre Saint de l’Islam, le Coran, est un malade mental.

Rédigé par leral.net le Lundi 24 Juin 2019 à 22:08 | | 0 commentaire(s)|

Le jeune du nom de Mame Cheikh Mbaye qui a piétiné le livre Saint de l’Islam, le Coran, est un malade mental. Autrement dit, il ne jouit pas de toutes ses facultés mentales. Après investigation, votre site préféré a obtenu les ordonnances qu’on lui a prescrites au centre Psy Sud de l’hôpital Fann. la dernière date de moins d’un mois. Il était suivi par des médecins depuis un bon bout de temps.


Pour rappel, le jeune homme prétend être sous la protection de Serigne Touba. « Moi, je suis sous la protection de Serigne Touba et ce n’est pas en piétinant le Coran que quelque chose peut m’arriver », a-t-il dit sans ciller. Avant de révéler par ses pures folies, que Khadimou Rassoul lui a garanti de vivre 75 ans encore. Senenquete est à mesure de vous dire que c’est un fou. Ceux qui connaissent les médicaments comme Haldol et Largactil savent qu’on les prescrit aux malades mentaux.

LARGACTIL est utilisé dans les cas de traitement de courte durée des états d’agitation et d’agressivité au cours des états psychotiques aigus et chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques : délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques. Ainsi que Haldol qu’on utilise dans pour un traitement de la schizophrénie et du trouble schizo-affectif. Traitement aigu du délire en cas d’échec des traitements non pharmacologiques. Traitement des épisodes maniaques modérés à sévères associés au trouble bipolaire de type I. Traitement de l’agitation psychomotrice aiguë associée aux troubles psychotiques ou aux épisodes maniaques du trouble bipolaire de type l






Senenquête