leral.net | S'informer en temps réel

Le mal s’élargit en Afrique de l’Ouest: l’usage de plus en plus accru des drogues par les femmes


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Septembre 2021 à 10:51 | | 0 commentaire(s)|

La consommation de la drogue n’est pas qu’une affaire d’hommes. Et pour cause, dans son rapport sur l’utilisation des drogues (Wendu) de 2018- 2019, la Commission de la Cedeao a fait état de l’utilisation de plus en plus accrue des drogues par les femmes dans l’espace régional.

Selon le quotidien « L’As », les statistiques et les tendances contenues dans le rapport font froid au dos. Les principales conclusions du rapport indiquent qu'environ 7474 personnes sur un million de populations ont eu accès au traitement de troubles de l'usage des substances (SUD) dans la région en 2018 et 2019.

Pire, la plupart des personnes qui ont eu accès à un traitement pour des troubles liés à l'abus de produits pharmaceutiques étaient des jeunes, des chômeurs et des femmes.

De plus, une femme sur cinq par fils a eu accès à un traitement pour cause de troubles de consommation d'alcool et une personne sur 6 a eu un traitement pour cause de troubles de consommation d'opiacés. Le rapport est basé sur les données collectées par les points focaux nationaux WENDU (PFN) dans chaque État membre de la CEDEAO et en Mauritanie.

Pour rester avec ce rapport il faut indiquer que les experts de la commission de la Cedeao estiment que la ventilation des données selon le sexe montre la nécessité d'une intervention plus spécifique à l'âge et au sexe, axée sur les femmes, pour améliorer le support et la fourniture de services complémentaires nécessaires à l’amélioration des résultats thérapeutiques chez les jeunes et les femmes souffrant de SUD dans la région.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page