leral.net | S'informer en temps réel

Le parti Rewmi, les formules anglaises choc et les flops


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Juillet 2018 à 13:37 | | 0 commentaire(s)|

Le parti Rewmi aime se mettre à la page, à l’heure anglaise, mais la formation de Idrissa Seck n’a toujours pas eu du succès dans cette trouvaille.

A Rewmi, on aime bien se mettre à l’anglais. Ou plutôt les formules choc so British. Après la campagne ratée de Idy4 (For) President en 2012. Le responsable des cadres de Rewmi Abdourahmane Diouf a sorti de son chapeau orange la formule en vogue du moment : «Senegal first». «Une manière de donner la priorité au Sénégal qui doit être le fil d’Ariane des actions de tous les candidats aspirant à diriger le pays», explique le patron des cadres du parti de la formation de Idrissa Seck.

Comme si à Rewmi on s’était fâché avec le français ou une simple façon de faire un clin d’œil aux pays anglophones ou tout simplement de se mettre à la page. Qui sait ? On se rappelle que quand Idrissa Seck était Tout Puissant directeur de cabinet du Président de la République, sa propension à user à satiété de la langue de Shakespeare avait exaspéré plus d’un à l’époque. Ou certains pensaient que Idy allait «américaniser le palais».

Il aimait par exemple dire à l’actuel Président de la République Macky Sall, «I want you in my building.» A l’heure de baliser le chemin qui mène vers l’avenue Léopold Sédar Senghor (Ex Roume) en 2019, les habitudes ont la peau dure à Rewmi. Les flops aussi…





iGFM



Cliquez-ici pour regarder plus de videos