leral.net | S'informer en temps réel

Le président Macky SALL aux détracteurs de Thérèse à l`Université Républicaine : ``si Thérèse doit quitter la Cojer, ce sera ma décision!!!``


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Décembre 2016 à 16:15 | | 0 commentaire(s)|

Université Républicaine
Université Républicaine
Les conflits internes qui minent la Cojer se sont fait sentir lors de l'Université Républicaine. Les applaudissements en faveur de la coordonnatrice de la cojer, Thérèse FAYE DIOUF ont contrasté avec les hués de ses détracteurs. De quoi faire sortir le président Macky SALL de ses gonds. A l'entame de son de propos ce dernier a tancé vertement les ''troubles fêtes'' de la salle en ces termes.
''Je voudrais vous demander d'écouter, vous êtes à l`université. Quand on est à l'université, on apprend, on écoute''. Avant d'ajouter ''arrêtez ces brouhahas et ce désordre… Ce n`est pas les invectives et les quolibets que vous répondrez aux objectifs que nous nous sommes fixés''.
Loin de s`arrêter en si bon chemin, le patron de l'Apr dira : ''Je sais que je peux compter sur vous malgré certains comportements que je condamne très fermement. Je souhaite qu'on arrête ces comportements avant de nous emmener à prendre nos responsabilités. La violence, l'insolence, et l`insouciance seront combattues férocement et je mettrai les dispositions qu'il faut pour que tous les responsables, jeunes ou adultes qui travaillent à faire perdre le parti soient sévèrement sanctionnés''.
''Pour le moment, vous devez tous comprendre que dans notre parti, jusqu'au moment où je vous parle, il n'y a aucune élection, et c'est bien la particularité de notre parti. Aucune élection n'a mis aucun responsable à sa place,à l`exception du président du parti. Si Thérèse doit quitter la Cojer, ce sera ma décision!''

Elle a été choisi tout comme Mame Mbaye Niang au poste de responsable nationale. Le moment n'est pas de dire qu'on va renouveler telle ou telle structure.Elles resteront ainsi jusqu'en 2019. Cela ne veut pas dire que lorsqu'arrivera le moment pour certains de quitter la jeunesse, ils ne vont pas le faire. Nous l'avons déjà fait. Mais ce n`est pas à vous d'organiser des rencontres qui finissent dans la violence. Ce n'est pas à vous de changer votre responsable national que vous n'avez pas désigné. .. Il faut que les gens sachent raison gardée'', conclut Le président de l'APR.

Abdoulaye FALL, leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos