leral.net | S'informer en temps réel

"Le rôle du parrainage n'a pas fonctionné" au vu des 27 dossiers de candidatures déposés, selon Momar Seyni Ndiaye

Au vu des 27 dossiers de candidatures déposés au Conseil constitutionnel mercredi, "le rôle que devrait jouer le parrainage n'a pas fonctionné", a estimé ce jeudi le journaliste formateur, non moins analyste politique, Momar Seyni Ndiaye, joint par Sud Fm.



Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Décembre 2018 à 17:39 | | 0 commentaire(s)|

Le dépôt des dossiers de candidature pour la présidentielle sénégalaise du 24 février 2019 a clôturé mercredi 26 décembre minuit. Au total, c'est 27 dossiers de candidatures qui ont été enregistrés au Conseil constitutionnel. Ce nombre élevé fait dire à l'analyste politique, Momar Seyni Ndiaye, que "le rôle du parrainage n'a pas fonctionné". 

"Si on analyse les résultats qui sont issus de ces dépôts, à peu près 27 candidats qui semblent assez sérieux, on peut considérer que le filtre que devrait constituer la parrainage, n'a pas fonctionné, parce qu'en vérité, il s'agissait pour ceux qui ont initié le (système), de sélectionner le minimum de candidatures", a dit Momar Seyni Ndiaye, qui a rappelé que "les chiffres annoncés par le Président (Macky Sall) et le Premier ministre tournaient au tour de cinq" candidatures. 

L'analyste ajouté qu"il ne pense pas qu'on en arrive à cinq candidatures retenues, même après le décompte pour la vérification des signatures de parrainage prévu vendredi dans la matinée. De ce point de vue, il persiste et signe que "le rôle que devait jouer le parrainage, n'a pas fonctionné comme la majorité l'attendait".








Pressafrik



Cliquez-ici pour regarder plus de videos