leral.net | S'informer en temps réel

Le sort peu enviable des challengers de Macky Sall: Khalifa Sall encerclé, Idrissa Seck aphone, Karim Wade exilé

Au moment où le chef de l'Etat multiplie les initiatives dans la perspective de la présidentielle de 2019, le sort de ses trois principaux challengers est peu enviable.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Février 2017 à 10:25 | | 0 commentaire(s)|

Le sort peu enviable des challengers de Macky Sall:  Khalifa Sall encerclé, Idrissa Seck aphone, Karim Wade exilé
En perspective de l'élection présidentielle de 2019, le chef de l'Etat Macky Sall, candidat à sa propre succession, déroule tranquillement son agenda. Il a lancé la pré-campagne électorale avant l'heure à travers le lancement tous azimuts d'infrastructures, des inaugurations et des tournées dites économiques aux forts relents politiques.

Au moment où le Président Sall multiplie les initiatives dans le dessein de charmer l'électorat, le sort de ses trois principaux challengers à la présidentielle de 2019, Khalifa Sall dont la candidature ne souffre plus d'aucune ambiguïté, Idrissa Seck et Karim Wade, n'est guère reluisant.

Présenté comme un dangereux adversaire pour Macky Sall en 2019, le maire de Dakar est freiné dans son élan par les développements judiciaires de l'affaire des incidents survenus à la maison du Parti socialiste à la veille du référendum de 2016. Une affaire qui vaut à certains de ses proches dont un de ses lieutenants en l'occurrence Bamba Fall, un séjour carcéral. Et selon les observateurs, c'est lui-même qui est visé à travers cette procédure. Et ses projets au niveau de la mairie de Dakar font l'objet d'une "obstruction" de la part des autorités étatiques.

Quant à Idrissa Seck, après avoir multiplié les sorites virulentes contre le régime de Macky Sall, il est subitement devenu aphone. Sa dernière grande sortie remonte à la veille du grand Magal de Touba. Parlant notamment à l'époque, d'un deal dans la libération et la grâce accordée à Karim Wade et sa sortie de prison.

Pour ce qui concerne Karim Wade, les choses semblent plus compliquées. En effet, depuis son élargissement de prison, il a été exilé au Qatar. Le candidat du PDS à la présidentielle de 2019, hormis des coups de fil passés à certains hommes politiques pour les remercier et une déclaration pour rassurer ses partisans et les remobiliser, n'a pas fait signe de vie. A maintes reprises, son retour au Sénégal avait été annoncé mais jusqu'à présent, rien de tout cela.
source: vox populli



Cliquez-ici pour regarder plus de videos