leral.net | S'informer en temps réel

Législatives 2017: Abdoulaye Khouma s’érige en bouclier contre le chantage de certains jeunes de BBY au président Macky Sall quant à la confection de listes


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Mars 2017 à 13:15 | | 0 commentaire(s)|

Abdoulaye Khouma
Abdoulaye Khouma
La treizième législature en vue aiguise déjà des appétits au sein même de la majorité présidentielle au point que certains responsables de mouvements de jeunes s’adonnent au chantage pour se frayer un fauteuil à l’hémicycle. Mais, c’est sans compter sur la détermination du responsable politique de Kaolack.

« Il nous a été donné de constater que des jeunes de Benno Bokk Yaakaar versent dans une tentative malsaine de chantage qui ne dit pas son nom, en exigeant du président Macky Sall leurs investitures sur les listes des prochaines élections législatives. Et bien ! Qu’ils se le tiennent pour dit : Aucune pression, aucun chantage, aucune manœuvre politicienne, aucune manipulation ne passera », martèle-t-il.

Mieux, il rappelle à l’ensemble des membres de l’APR et par-delà la Coalition Benno Bokk Yaakaar que « l’engagement dans une formation politique est un acte volontaire à priori désintéressé. Ceux qui ignorent ce principe élémentaire de l’arène politique n’ont qu’à aller faire carrière ailleurs. »

Pour Khouma, exiger des sièges de députés au moment où les urgences de la majorité sont ailleurs, ‘’n’est qu’un manque de respect total à l’endroit du Président de la République, Macky SALL et même du peuple Sénégalais.’’

Ainsi, Khouma de laisser entendre « que le président Macky Sall prenne toutes les dispositions qu’il jugera utiles pour les prochaines investitures sur les listes électorales, sa confiance et son adhésion ne lui feront jamais défaut. »

Au demeurant, le responsable politique de Kaolack met en garde contre toute tentative de protestation contre les décisions du président de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, Macky Sall, sera suivie d’une riposte foudroyante, d’où qu’elle vienne. Car dit-il ‘’il est incompréhensible, inacceptable et inconcevable que des jeunes qui, au lieu d’aller s’activer sur le terrain de l’animation, de la massification et de la mobilisation du parti, occupent leur base fictive préférée… les médias pour se faire un nom, une place non méritée dans l’arène politique ‘’.


 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos