leral.net | S'informer en temps réel

Les maires francophones rejettent la démission de Khalifa Sall et appellent la justice sénégalaise à lui garantir un procès équitable

L’Association internationale des maires francophones (AIMF), dirigé par le maire de Paris, Anne Hidalgo est déterminée à soutenir l’édile de Dakar Khalifa Sall, qui est également, secrétaire général de ladite association.


Rédigé par leral.net le Dimanche 26 Mars 2017 à 16:36 | | 0 commentaire(s)|

Les maires francophones
Les maires francophones
Le samedi dernier, l’Association internationale des maires francophones a tenu une session à Brazzaville, capitale de la République du Congo. Tous, à l’unanimité, ont rejeté la démission de Khalifa Sall en appelant la justice sénégalaise à lui garantir un procès équitable.

La 85e session de l’AIMF, a été régie par le Premier ministre congolais Clément Mouamba, Hugues Ngouélondélé, maire de Brazzaville et Anne Hidalgo, maire de Paris informe la Rfi. Les maires Abdelaziz El-Omari et André Kimbuta, respectivement maires de Casablanca et de Kinshasa ont réitéré leur solidarité à l’édile de Dakar emprisonné il y a deux semaines.

Par ailleurs, le maire de Casablanca, Abdelaziz El-Omari a assuré que «par unanimité, le bureau de l’AIMF a refusé sa démission (de Khalifa Sall, ndlr)  du poste de secrétaire général, et lui a exprimé sa solidarité. Le bureau a également pris d’autres initiatives. Il a mandaté le secrétariat permanent à prendre langue avec les autorités sénégalaises ».

Ces maires francophones ne doutent pas de l’innocence de leur secrétaire général. Mieux, le maire de Kinshasa, André Kimbuta pense que, « Khalifa Sall paie par rapport à sa popularité. Je suis de ceux-là qui disent tout haut ce que les autres ont peur de dire.'’
 









Hebergeur d'image


Hebergeur d'image