leral.net | S'informer en temps réel

Les notes de Fati sont très mauvaises, son professeur lui offre son aide en échange de rapports sexuels : De bonnes notes sexuellement transmissibles


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Novembre 2015 à 07:18 | | 2 commentaire(s)|

Il ne dément pas l’existence de ce que tout le monde appelle ici les « notes sexuellement transmissibles » (NST). Appellation aigre-douce,pour les parties de jambes en l’air qui servent de monnaie d’échange entre certains professeurs et leurs étudiantes. Les notes sexuellement transmissibles (NST) encore appelées Moyennes sexuellement transmissibles (MST) désignent tout simplement les relations entre un enseignant et une étudiante qui commencent dans les salles de cours et se terminent à l’extérieur moyennant une compensation : une bonne note pour l’étudiante et des relations intimes pour l’enseignant. Selon le site Excel Africa, les NST désignent la plupart des élèves qui sont habitués à utiliser ce langage pour obtenir des faveurs auprès des enseignants. Les élèves qui acceptent les NST la plupart du temps ne veulent plus fournir d’efforts d’eux-mêmes pour obtenir de bons résultats scolaires. Quelques témoignages… Monique, une étudiante témoigne : « je suis sortie avec un professeur, au début je n’étais pas d’accord mais avec le temps j’ai su que je pouvais tirer d’énormes avantages de notre relation et du coup je n’apprenais plus. Il suffisait que je lui dise que je ne me sens pas bien pour qu’il organise un devoir spécialement pour moi, ou qu’il me mette une note ou encore qu’il intervienne si cela arrivait dans la matière d’un de ses collègues ».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos