leral.net | S'informer en temps réel

Les pro Khalifa Sall déversent leur colère : « le procureur de la République a insulté l’intelligence du juge Malick Lamotte, du tribunal… »


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Février 2018 à 14:33 | | 0 commentaire(s)|

Les pro Khalifa Sall déversent leur colère : « le procureur de la République a insulté l’intelligence du juge Malick Lamotte, du tribunal… »
Les pro Khalifa ne comptent nullement baisser les bras pour sortir leur leader des « griffes » de Dame justice. Ils ne cessent de multiplier les sorties pour tenter de blanchir le maire de Dakar, actuellement en plein procès. Hier encore, Barthélémy Dias et Cie sont montés au créneau, pour s’attaquer rudement au régime de Macky Sall, surtout au procureur de la République qui jouerait le jeu du pouvoir en place.

Ce, pour briser un des potentiels adversaires politiques de Macky Sall à la Présidentielle de 2019. « Dans ce procès (Khalifa Sall), on a plus entendu l’Agent judiciaire de l’Etat, les avocats de l’Etat et surtout le Procureur, tous verser dans la littérature judiciaire et non dans le droit », soutiennent les pro Khalifa Sall.

Pour Barthélémy Dias et Cie, « les propos du procureur de la République prouvent que nous sommes dans le cadre d’un complot politique, parce qu’on parle d’association de malfaiteurs ». D’après Barthélémy Dias, « pour qu’il puisse y avoir une association de malfaiteurs, ça veut dire que ce qui est reproché à ces malfaiteurs, a un début et une fin. Le début commence avec les percepteurs. On dit que ces percepteurs n’ont pas remis des fonds politiques, ils ont alimenté une caisse d’avance. Nous demandons si des percepteurs sont des inspecteurs du Trésor de classe exceptionnelle ou pas.

Si c’est le cas, est-ce qu’on peut penser que pendant plus de 25 ans, un inspecteur du Trésor peut-il payer tous les mois, 30 millions, en disant que les justificatifs pour lesquels il les a payés, c’était du riz et du mil. Si les gens le pensent, à partir de ce moment, il n’y a plus besoins de parler du Code des marchés au Sénégal
».

Pour le maire Dias, « le procureur de la République a insulté l’intelligence du juge Malick Lamotte et celle du tribunal ». Les pro Khalifa Sall indiquent ainsi « qu’il n’y a aucune caisse d’avance qui peut être alimentée pour contourner un marché ». Pour eux, « ça aussi prouve que le procureur de la République insulte l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) ». Ils invitent, dans cette affaire Khalifa Sall, à poser le débat de façon objective, pragmatique, constructive et non partisane et non clanique.

Les pro Khalifa Sall interpellent l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), l’Armp, le Forum du justiciable et la société civile, à davantage s’impliquer dans cette affaire de la caisse d’avance de la ville de Dakar. Ce, pour que la vérité triomphe. Car, disent-ils, les inspecteurs du Trésor que sont Mamadou Oumar Bocoum et Ibrahima Touré, ont été utilisés pour liquider un homme politique (Khalifa Sall). Barthélémy Dias et Cie soutiennent qu’ils se battront pour la respiration de la démocratie au Sénégal. Car, pour eux, « Khalifa Sall est victime d’un complot politique à alliance judiciaire ».





L’Observateur



Cliquez-ici pour regarder plus de videos