leral.net | S'informer en temps réel

Liga, 38e journée : cinq ans plus tard, le Real redevient roi d'Espagne

Le Real Madrid a remporté la Liga pour la première fois depuis 2012. Victorieux à Malaga (0-2) grâce à des buts de Ronaldo et Benzema, le club entraîné par Zidane n'a pas eu à se soucier du match de Barcelone, son dauphin, qui a battu Eibar de justesse (4-2).


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Mai 2017 à 23:20 | | 0 commentaire(s)|

Malaga-Real Madrid : 0-2

Zinédine Zidane est un peu plus entré dans la cour des grands. Dimanche, le Real Madrid, avec le Français à sa tête, a remporté le Championnat d'Espagne pour la 33e fois de son histoire, devant Barcelone, son dauphin, relégué à trois points. En tête avant l'ultime journée de la Liga, la Maison Blanche était assurée d'être sacrée en cas de victoire face à Malaga. Et tout s'est passé comme prévu pour le club de la capitale espagnole (0-2). Dès la deuxième minute, le Real menait déjà grâce à Cristiano Ronaldo. Bien aidé par un mauvais contrôle du défenseur Luis Hernandez, le Portugais s'est retrouvé seul face à Carlos Kameni, et a facilement ajusté le portier de Malaga pour inscrire son 40e but de la saison.

Le match était parfaitement lancé pour le leader. Mais progressivement, en première période, le Real a laissé son adversaire, entraîné par Michel, s'approcher dangereusement de son but. Un temps, Malaga a même fait jeu égal. Sandro Ramirez, formé par Barcelone, s'est procuré plusieurs occasions, dont un coup franc bien détourné par Keylor Navas (21e). Bousculé, le Real a finalement fait le break en seconde période. Sur un corner de Toni Kroos, Karim Benzema a bien suivi une première tentative de Sergio Ramos, repoussée par Kameni, pour doubler la mise (55e).

Le troisième titre en 2016-17 des Madrilènes, après la Supercoupe d'Europe et la Coupe du monde des clubs, était assuré. Leur saison n'est, d'ailleurs, pas encore terminée. Le samedi 3 juin, ils disputeront la finale de la Ligue des champions face à la Juventus, et pourraient gagner leur deuxième C1 d'affilée. Ce serait une grande première.

FC Barcelone-Eibar : 4-2

A trois points derrière le Real, le Barça gardait un mince espoir de conserver sa couronne de champion. Mais c'était sans compter sur les Merengue, faciles vainqueurs de Malaga (0-2). Pourtant, les coéquipiers de Lionel Messi avaient fait ce qu'il fallait, en s'imposant face à Eibar (4-2). Mais que ce fut dur ! Menés très rapidement sur une belle réalisation de l'ailier gauche Inui (0-1, 7e), les Catalans ont dû s'employer pour revenir au score.

Mais manquant de réalisme, ils ont été encore punis par une superbe reprise de volée en pleine lucarne d'Inui, qui signait là son doublé (0-2, 61e). Piqués au vif, les Barcelonais ont mis la machine en route et égalisé dans la foulée, Junca poussant le ballon dans son propre but (1-2, 63è). Suarez a ensuite permis aux siens de recoller au score (2-2, 73e), tandis que Messi, après un penalty manqué, a transformé le second (3-2, 75e). L'Argentin a clôturé la marque suite à un festival de dribbles, et s'est offert du même coup le titre de "pichichi" avec ses 37 buts (4-2, 90e+2). Luis Enrique, qui a eu le droit à un hommage pour son dernier match au Camp Nou, échoue donc, avec son équipe, à la seconde place de la Liga.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page