leral.net | S'informer en temps réel

Liga : Qu'arrive-t-il à Cristiano Ronaldo en Championnat ?

Quadruple Ballon d'Or, Cristiano Ronaldo déçoit cette saison en Liga. Le Portugais se voit limité à un petit but en Championnat, loin, très loin de ses standards habituels. Comment peut-on l'expliquer, alors qu'il a dans le même temps déjà marqué six fois en Ligue des champions ?


Rédigé par leral.net le Dimanche 19 Novembre 2017 à 15:38 | | 0 commentaire(s)|

La Ligue des champions ne fait - presque - que commencer, et le quadruple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo est déjà sur un rythme ahurissant. Six buts en quatre matches dans le "groupe de la mort" de la Coupe aux grandes oreilles de cette saison. Lors de son exercice le plus prolifique, en 2013-14, il avait terminé la compétition européenne avec 17 buts au compteur, un record. Pourtant, le joueur manque cruellement de réussite en Liga en ce moment, où la machine portugaise a bien du mal à démarrer.
 

Une suspension qui lance mal sa saison

Le 13 août dernier, on pense tous que la saison de CR7 démarre sur les chapeaux de roue. Rentré à la 58e minute de la finale aller de la Supercoupe d'Espagne face au Barça, il propulse un bijou de frappe décroisée dans la lucarne de Ter Stegen. Mais deux minutes plus tard, il est exclu - injustement - par l'arbitre, qui considère que l'attaquant a simulé dans la surface, lui attribuant alors son deuxième carton jaune.

Le Portugais s'emporte, et pousse l'homme en jaune. Il ne reviendra sur les terrains qu'un mois plus tard, purgeant une peine de cinq matches de suspension. Cette période d'absence aurait-elle altéré ses performances ? Difficile à croire quand on sait qu'il a marqué un triplé avec le Portugal fin août et qu'il s'est offert un doublé face à l'APOEL Nicosie, le 13 septembre en C1. C'est plutôt le Real qui a pâti de son absence, en lâchant quatre points sur ses quatre premières rencontres de Liga.


Trop focalisé sur le but ?

Dans son duel à distance avec Lionel Messi - qui a déjà marqué douze fois en Championnat -, Ronaldo est bien en retard. Ces derniers jours, la radio espagnole Onda Cero alimentait d'ailleurs encore cette rivalité non avouée, en affirmant que le Ballon d'Or en titre aurait parié qu'il serait pichichi de Liga en fin de saison. Ceci pourrait expliquer ses nombreuses tentatives au fil des matches, et justifierait surtout un certain entêtement à vouloir marquer. Quitte à parfois prendre des tirs forcés. On parle tout de même de sept tirs par match en moyenne cette saison en Liga, avec un taux de réussite de seulement 2%.

Après son match face à Tottenham à Wembley, début novembre, le joueur a donc été interrogé sur son rendement offensif décevant en Liga. C'est avec énervement qu'il a répondu sèchement aux journalistes en zone mixte : «Les journalistes se moquent de savoir si je fais une grosse prestation. Vous ne regardez que les buts, les buts, les buts. Les statistiques sont là. Vous n'avez qu'à taper "Cristiano Ronaldo goals" sur Google et vous aurez tout». Le Portugais peut tout de même essayer de se rassurer en se souvenant de la trève internationale 2016-17, et de ce qui avait suivi : 14 buts inscrits, en 13 matches.


Une BBC jamais au complet

Le trio de la BBC que forment Benzema, Bale et Ronaldo n'a pas encore joué ensemble en 2017-18. Un constat étonnant, mais bel et bien réel. Les trois joueurs ne se sont jamais exprimés en même temps sur un terrain à cause de la suspension du Portugais ou des blessures de ses compères d'attaque.

Et les statistiques personnelles de chacun s'en ressentent : Ronaldo n'a donc marqué qu'un but en Liga, de même que Benzema. Bale - qui n'a joué que cinq matches - fait un tout petit peu mieux, avec deux buts. La séparation du trident offensif ne peut expliquer à elle seule, les performances individuelles, mais elle a forcément une influence. Karim Benzema est revenu de blessure récemment mais Gareth Bale est de nouveau indisponible. En attendant de voir ces trois-là réunis à nouveau, CR7 se présentera samedi (20h45) au Wanda Metropolitano de l'Atlético de Madrid avec une pression encore très forte sur ses épaules.


 
Hugo Girardot

 




Cliquez-ici pour regarder plus de videos