leral.net | S'informer en temps réel

Ligue des Champions : Les raisons d’un échec chronique des Sénégalais

Le champion du Sénégal, Génération Foot, a échoué en 16es de finale de la Ligue des champions, face à Horoya AC. Le coach de l’Etics, Aly Male, et l’ancien joueur et entraîneur de la Police, Tassirou Diallo, ont fait l’analyse des échecs répétés des clubs sénégalais en compétitions africaines.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Mars 2018 à 09:54 | | 0 commentaire(s)|

Génération Foot s’est arrêté en 16es de finale de la Ligue des champions, ce samedi. Comme ses prédécesseurs, As Douanes (2016) et Us Gorée (2017), l’Académie de Déni Birame Ndao a été éliminée par le Horoya AC

Le champion guinéen a remporté les manches aller et retour (2-1, 0-2) pour rejoindre la phase de poules. L’élimination chronique des clubs sénégalais en compétitions africaines se pose encore une fois, même si les Académiciens avaient suscité beaucoup d’espoir chez les Sénégalais après avoir sorti la formation égyptienne, Misr Al Makasa (2-0, 1-1).

La chute des Grenats

Malgré la mobilisation et le soutien du public, les poulains du coach Olivier Perrin n’ont pas réussi à passer l’obstacle Horoya AC. Une question se pose alors : pourquoi les Grenats n’y sont pas arrivés ? Pour le coach de l’Etics, c’est par ‘’manque d’expérience’’ que GF a échoué. Ce sont de jeunes joueurs, dit Aly Male, à côté de ceux de Horoya qui ont l’habitude de jouer cette compétition. Le club guinéen en est à sa 3e participation consécutive. ‘’Génération Foot a été victime de sa jeunesse’’, selon lui. Cet argument est partagé par l’ancien joueur et coach de l’As Police. Pour Tassirou Diallo, le Horoya AC, qui a remporté 15 fois le championnat guinéen, a plus de ‘’métier’’ que le champion du Sénégal en titre. L’Académie de Déni Birame Ndao, créée en 2000, n’en est qu’à sa deuxième saison dans l’élite du football sénégalais. ‘’Quand j’étais à la Police, j’ai joué contre le Horoya qui a remporté la Coupe de l’Ufoa (Union des fédérations ouest-africaines de football) en 2009. Cette équipe n’est pas née aujourd’hui. Il y a eu beaucoup de préparation et elle était déjà en place depuis longtemps’’, rappelle-t-il.

Cependant, Tassirou Diallo va plus loin en évoquant le problème de notre championnat dont il juge le niveau encore faible. A son avis, il a manqué à GF du ‘’caractère’’. ‘’C’est sur le plan de la naïveté que nos équipes pèchent souvent’’, estime l’ancien international. Sur le plan de l’organisation tactique, M. Diallo trouve qu’il y a encore du travail à faire. ‘’Génération Foot ne devait pas jeter le ballon. Tant qu’on ne retient pas la balle, et quand on la redonne à l’adversaire, tôt ou tard on prend un but’’, fait-il remarquer.

Mais l’ancien coach de l’Us Gorée (avec qui il a été champion du Sénégal en 2016) ne pense pas que l’élimination de Génération Foot soit liée à un problème de niveau. ‘’Génération Foot a éliminé Misr Al Makasa alors que le championnat égyptien est plus relevé que celui de la Guinée. Ce n’est pas une question de niveau. Nous avons un bon football’’, soutient Aly Male.

Progrès ou stagnation ?

Pendant des années, les clubs sénégalais avaient du mal à dépasser le premier tour des préliminaires des compétitions de la Confédération africaine de football (Caf). En éliminant le club égyptien de Misr Al Makasa, Génération Foot a renversé la tendance des échecs à l’entame des joutes continentales. Ce qui, aux yeux d’Aly Male, montre que les choses sont en train de bouger dans le football sénégalais. Par ailleurs, l’ancien international a soulevé le fait que ce soient des joueurs issus de notre championnat qui jouent dans nos équipes nationales : ‘’Notre football n’a pas stagné parce que ce sont nos jeunes qui partent en Europe et jouent dans ces championnats. Ibrahima Niane, formé à Génération Foot, est à Metz. Adama Mbengue, sorti de Diambars, joue à Caen. L’année dernière, ils évoluaient dans notre championnat.’’ Mais Tassirou Diallo analyse la situation autrement : ‘’On a stagné parce que chaque fois, c’est au premier tour qu’on s’arrête. Il nous faut encore prendre du temps pour valoriser notre football.’’

Les deux techniciens sont d’accord sur le fait qu’il faut maintenir nos joueurs. Selon eux, si Génération Foot, actuel leader du championnat, arrive à retourner en Afrique, il pourra réaliser de meilleurs résultats. Seulement, il faudrait qu’il garde son effectif actuel. ‘’Au Sénégal, déclare Tassirou Diallo, on forme pour donner à l’extérieur. Ce sont nos joueurs qui partent ailleurs, en Guinée par exemple, pour monnayer leur talent parce que là-bas, ils sont mieux payés. Si on avait bien payé Khadim Ndaye, il allait rester au Sénégal’’, se convainc-t-il.

EnquetePlus



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page