leral.net | S'informer en temps réel

Liste unique de l’opposition: Les instructions de Khalifa Sall

L’opposition est en passe de confectionner une liste unique pour imposer au Président Macky Sall une cohabitation après les législatives du 30 juillet. C’est ce qu’a fait savoir Barthélémy Dias, révélant au passage que Khalifa Sall est en train de tout faire pour sa réussite.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Avril 2017 à 22:26 | | 0 commentaire(s)|

Depuis sa cellule de Rebeuss, Khalifa Sall est en train de manœuvrer ferme pour l’érection de la liste unique de l’opposition. C’est ce qu’a déclaré Barthélémy Dias dans un entretien accordé à Vox Populi. Et ces directives du maire de Dakar, il se dit déterminé à les appliquer.

«Je suis député sortant et si je dois donner ma place pour que cette liste unique puisse être concrétisée, je le ferais. Je pense qu’aujourd’hui, il n’est pas question ni pour Khalifa Sall, ni pour aucun autre leader de l’opposition d’être député », a-t-il indiqué.

Et c’est pareil pour toutes les personnes répondant de Khalifa Sall, précise-t-il car, affirme-t-il, «pour ce qui nous concerne, nous n’accepterons pas d’être les facteurs bloquants. C’est le message que nous avons reçu de Khalifa Sall».

Sur l’état d’avancement de la confection de cette liste, l’édile de Mermoz/Sacré-Cœur soutient qu’ils sont sur la dernière ligne droite, mais qu’il n’est pas question de refaire les mêmes erreurs qui avaient conduit à l’élection de Macky Sall à la tête du Sénégal lors de la Présidentielle de 2012.

«Nous sommes très avancés, nous allons finaliser dans les jours à venir. Parce qu’une fois de plus, il y a eu des cas de jurisprudence. Macky Sall est devenu président de la République parce qu’il y avait malheureusement, deux personnes qui pensaient que le Sénégal était un royaume. Résultat, des courses : ces deux personnes ont été mises sur la touche et un troisième larron, sorti de nulle part, est devenu président de la République du Sénégal», martèle-t-il.

Et de conclure : «Donc, aujourd’hui, on doit arrêter d’ériger la bêtise en mode de fonctionnement et aller vers l’essentiel. L’essentiel c’est de permettre de jouir de cette cohabitation. Nous allons également expliquer aux Sénégalais comment nous comptons nous comporter dans cette cohabitation qui va durer 24 mois».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos