leral.net | S'informer en temps réel

Litiges fonciers des émigrés : Mr Dame Fall , Directeur régional des impôts et des domaines de Dakar, leur demande de se rapprocher des services de l’Etat

Lors de la tenue du 1 er forum de la diaspora sénégalaise du 23 au 25 juillet derniers à Guissona en Espagne axé sur l’investissement et l’habitat, Mr Dame Fall Directeur régional des impôts et des domaines de Dakar a lancé un appel aux émigrés sénégalais à se rapprocher plus des services de l’Etat afin d’acquérir, dans des conditions sécurisées, de terrains ou de maisons au pays. A l’en croire, des tournées seront initiées par la Direction générale des Impôts et Domaines pour sensibiliser la diaspora sénégalaise, partout dans le monde.


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Août 2016 à 13:42 | | 4 commentaire(s)|

Présentation

Je m’appelle Dame Fall, Directeur général des impôts et Domaines de Dakar. Je viens participer à ce forum pour échanger avec la diaspora sénégalaise de Guissona sur les questions foncières et répondre à leurs préoccupations en termes de procédures domaniales pour leur permettre d’acquérir, dans des conditions sécurisées, d’immeubles ou de terrains au Sénégal.

Parlez-nous du foncier à Dakar ?

Le foncier à Dakar est sujet à beaucoup de problèmes. Il faut comprendre que Dakar est la capitale, une presqu’ile qui couvre une superficie de 3% de la superficie du pays. Vous comprenez que les enjeux sont importants puisque l’assiette foncière s’est rétrécie et il y a beaucoup de circulation et de problèmes. C’est pourquoi, nous voulons attirer l’attention des immigrés pour qu’ils fassent attention. Il y a des promoteurs véreux qui souvent les trompent. C’est des cas extrêmement dramatiques.

Quelle est la nature du message que vous avez délivré à cette diaspora ?

Le message est clair, il faut qu’ils soient très prudents et qu’ils se rapprochent des services de l’Etat pour avoir la bonne information. Ne pas s’engager à partir d’annonces sur l’internet ou à partir de certaines personnes qui viennent faire le tour des pays pour rencontrer les immigrés. Il faut toujours recueillir les services de l’Etat et surtout l’avis de personnes indiquées notamment les notaires pour avoir la bonne information et éviter d’être victimes d’arnaques.

Pensez-vous que les messages ont été bien perçus par la diaspora ?

Je le pense puisque tout juste après mon discours, j’ai eu quand même le plaisir de voir des gens qui se sont manifestés. Ce qui corrobore ce que je disais qu’ils sont satisfaits de ma présence et que toutes les informations leur ont été données, pour eux-mêmes, leurs parents ou leurs proches connaissances afin qu’ils ne puissent plus être victimes d’arnaques.

Au-delà de l’Espagne, nous avons constaté que les émigrés d’autres pays vivent les mêmes problèmes, que comptez-vous faire à l’avenir ?

Oui, à ce niveau-là, la Direction Générale des Impôts et des Domaines va organiser une tournée dans tous les pays où il y a la diaspora sénégalaise pour faire passer les messages de manière directe avec les associations d’émigrés et l’ensemble des acteurs.

Jamil Thiam ( Wabitimrew.net)




Cliquez-ici pour regarder plus de videos