leral.net | S'informer en temps réel

Locales à Sangalkam: Le Commissaire Cheikhna Keïta mobilise pour Oumar Guèye, la cité Inter État et environs

Les populations de la cité Inter État et environs nouvellement rattachés à la commune de Sangalkam, se sont fortement mobilisées, dimanche 31 octobre 2021, pour dérouler le tapis rouge au maire de Sangalkam, par ailleurs, ministre en charge des Collectivités territoriales et porte-parole du Gouvernement. Pour les habitants de ces localités, ce jour restera gravé dans les mémoires. Derrière leur responsable, le Commissaire Cheikhna Keïta, les résidents des cités Kawsara, Darou salam, Inter Etat, Alieu, Dabakh, ont salué la démarche du maire de Sangalkam qui a fait le tour des cités pour voir les difficultés auxquelles les populations sont confrontées.


Rédigé par leral.net le Lundi 1 Novembre 2021 à 11:18 | | 0 commentaire(s)|

''Je suis vraiment content aujourd'hui. C'est la première fois que ces populations voient leur maire ici'', a rappelé le Commissaire Cheikhna Keïta. Selon lui, le ministre en charge des Collectivités territoriales est un homme de résultats, qui connaît bien la vision du président de la République. ''C'est un plaisir de vous écouter M. le maire. Vous maîtrisez bien la vision du Chef de l'État et vous le défendez bien. Vous êtes un homme très proche de vos administrés. Et nous sommes satisfaits de votre vision pour le développement de notre localité. Vous êtes le modèle d'homme politique que nous cherchions. C'est pourquoi, nous allons sillonner les différentes cités pour vous réélire à la tête de la mairie'', a affirmé le commissaire Keïta.

Dans ces cités, les avis sont unanimes. Les intervenants se sont tous engagés à accompagner le ministre Oumar Guèye. ''Nous étions dans une obscurité totale avec la mairie de Bambilor. Nous avons galéré pendant plus de 12 ans. Heureusement que le président de la République a décidé de nous rattacher à la commune de Sangalkam'', a dit Abdoul Aziz Ndiaye.

Pour les femmes, Oumar Guèye est l'homme de la situation. ''Vous êtes un joker pour l'émergence de Sangalkam. Trois mois après le rattachement de nouvelles localités, les populations commencent à sentir vos actions. Désormais, de nombreuses cités qui étaient dans l'obscurité totale, sont aujourd'hui éclairées grâce à vous. À celà s'ajoutent l'éradication des abris provisoires avec la construction de 21 salles de classe, la mise à disposition de fournitures scolaires et de 1000 tables-bancs à l'Inspection de l'Education et de la Formation de Sangalkam, l'adduction de l'eau potable dans la cité Dabakh entre autres'', a énuméré Mme Lala Aïcha. Et d'ajouter, '' la victoire est assurée ici à 90% M. le ministre''.

Les populations sollicitent l'éclairage public, le financement des femmes et la construction d'un lycée. Des sollicitations qui ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd. ''En trois mois, nous avons réalisé l'éclairage public dans de nombreuses cités nouvellement rattachées à la commune de Sangalkam. Ces mêmes réalisations seront faites ici au niveau des cités Sables verts. Les travaux vont démarrer les jours à venir'', s'est engagé le maire.

Pour les questions de l'emploi des jeunes et des financements des femmes, des pistes de solutions ont été dégagées par le ministre.'' Des mécanismes de financement existent au niveau des différentes structures de l'État et même au niveau des ministères de la Femme et de la Microfinance. Nous allons accompagner les femmes pour l'obtention de ces financements'', a dit Oumar Guèye. Pour les jeunes, un pôle d'emploi est installé à la Préfecture de Rufisque pour les accompagner. Le ministre en charge des Collectivités territoriales a évoqué la construction d'un lycée dans la zone. Pour finir, il a lancé un appel à la mobilisation pour le triomphe de la liste Benno Bokk Yakaar au soir 23 janvier 2022.


Mr Ndao B

Titre de votre page Titre de votre page