leral.net | S'informer en temps réel

Locales, c’est la paix des braves à Thilogne : Nouredine Ly se range finalement derrière le maire

La candidature de Nouredine Ly à la mairie de Thilogne était sur toutes les lèvres et avait fini par s'imposer comme une évidence, au vu de la nouvelle dimension prise par le bras droit de l'agent judiciaire de l’État. Il a fallu une délégation conduite par Me Moussa Bocar Thiam et Khalilou Wagué pour le persuader de surseoir à ses ambitions communales.


Rédigé par leral.net le Dimanche 7 Novembre 2021 à 09:25 | | 0 commentaire(s)|

Locales, c’est la paix des braves  à Thilogne : Nouredine Ly se range finalement derrière le maire
La commune de Thilogne, avec ses 5480 électeurs, est loin d’être le plus grand vivier électoral de la région, mais, n’empêche qu'elle reste une localité fortement symbolique à la fois culturelle et politique. Un attrait auquel le président de la République ne peut se montrer indifférent.

Aujourd’hui, tous les responsables politiques confirmés sont membres de l'Alliance pour la république, mais, avec les élections locales, les querelles intestines sont devenues plus saillantes.

Le choix du président de la coalition BBY porté sur le maire sortant Sidy Kawory Dia pour porter la bannière de la majorité est loin de calmer les ardeurs. Les listes parallèles s’annonçaient inévitables et l'ancien secrétaire municipal, Nouredine Ly, avait naturellement déclaré sa candidature.

Venu quelques jours avant la clôture des dépôts de listes confirmer sa candidature devant ses militants, Nouredine a finalement saisi par son ami, Me Moussa Bocar Thiam qui était porteur du message du chef de L’État.

« Ta candidature pourrait amoindrir encore les chances de la liste du BBY à Thilogne, tu dois soutenir le candidat choisi par Macky’’, lui aurait-il dit. Pour davantage le persuader, l’agent judiciaire de L’État, accompagné du richissime homme d’affaires et maire de Bokidiawé, Khalilou Wague, a conduit une délégation à Thilogne où Nouredine avait mobilisé ses militants. Cette démarche validée par le coordonnateur départemental de la coalition BBY dans le département de Matam, Farba Ngom a porté ses fruits, puisque, Nouredine a renoncé à sa candidature.

‘’Je ne suis pas un frondeur, déclare-t-il. Je ne suis pas d'accord avec la façon de gérer de Sidy Kawory, c’est pour cela que j'ai annoncé ma candidature, depuis près de deux ans. Je suis revenu avec la ferme volonté de déposer ma candidature. Mais, mon ami, mon frère Me Moussa Bocar Thiam m'a demandé de ne pas me présenter et de soutenir la liste du président Macky. Tout le monde connait les rapports que j’entretiens avec le maire de Ourossogui, la considération qu’il me témoigne est connue de tous et c’est réciproque aussi. Alors, quand il me demande quelque chose, je ne peux pas le lui refuser. Voilà pourquoi j'ai accepté de ne pas me présenter aux élections », explique celui qui était le secrétaire municipal de Ourossogui.

Ce désistement ne signifierait pas un renoncement à toutes ambitions politiques pour Thilogne, bien au contraire, car Nouredine voit les choses en grand et veut affirmer son leadership dans la commune érigée en 1996.

« Aujourd’hui, mon leadership n'est plus à contester dans la commune de Thilogne. J'ai renoncé à être maire, mais je n'ai pas renoncé à tout œuvrer pour développer Thilogne. Je compte jouer un rôle majeur dans le champ politique de la ville. J'ai été formé par Elimane Kane, un des grands barons du PS, celui que je surnomme le dernier des mohicans. Alors quand on a été formé par une telle personnalité, on ne peut plus être sous la tutelle d'un autre leader politique. Je n'ai jamais été sous la tutelle de Sidy Ben Oumar. Nous avions une même vision et nous avons donc décidé de cheminer ensemble, mais, il n'a jamais été mon leader. Nous ne sommes pas séparés, car je continuerai à lui prêter oreille attentive, car il est après tout, un grand frère, de surcroît, un brillant intellectuel », précise-t-il.

La liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar dirigée par Sidy Kawory Dia aura fort à faire face à une kyrielle de listes de la majorité comme de l’opposition. Nouredine, sans être vraiment convaincu par le bilan du maire sortant, compte mettre les bouchées doubles pour assurer la victoire de la liste de la mouvance présidentielle.
Enquete


Titre de votre page Titre de votre page