leral.net | S'informer en temps réel

Loi de finances 2019 : pluies de milliards pour la sécurité et les élections


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Octobre 2018 à 09:45 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Même si le lien n’est pas établi, la coïncidence est troublante : Macky Sall a sorti l’artillerie lourde en 2019, une année électorale pour renforcer la sécurité. Ce sont des moyens colossaux qui sont prévus dans la loi de finances pour faire face à l’insécurité.

En effet, dans le projet de budget du ministère de l’Intérieur, les dépenses de personnel et de fonctionnement ont connu un bond. Ce chapitre des dépenses de personnel est gonflé par l’augmentation des charges de personnel de la Direction générale de la police nationale (DGPN).

Les effectifs de la police vont passer de 4 321 à 8 351 agents. Ce qui induit un recrutement de 3030 agents. De ce nombre, les gardiens de paix sont les plus importants, car ils vont passer de 4 468 en 2018 à 7 190 à partir de 2019, soit une hausse de 2 722 sur le dernier effectif. L’effectif des sous-officiers de paix et des sous-officiers va être également haussé.

La sécurité urbaine est aussi prise au sérieux par le Président Macky Sall. 7 milliards 741 millions FCFA est prévue pour l’exécution du programme de renforcement de la sécurité urbaine. A cette somme s’ajoute une enveloppe de 2 milliards FCFA destinée à financer le programme de protection des zones frontalières, dont les brigades sont en cours d’installation.

2019 est une année doublement électorale. L’élection présidentielle est fixée au 24 février el les locales en décembre. Pour une partie du budget de l’organisation des deux élections, l’Etat a prévu une enveloppe d’environ 11 milliards.







L’Observateur