leral.net | S'informer en temps réel

Lutte / L'enjeu, le poids (masse et âge), ont eu raison de Eumeu Sène, qui entrevoit la....

Leral avait bien vu en titrant "ce que doit éviter l'un et l'autre", sur le combat qui opposait ce dimanche 04 avril 2021, à l'Arène nationale, Eumeu Sène à Lac de Guiers 2. En effet, chacun des protagonistes a évité tant soit peu ce qui pouvait lui nuire. Quoique...


Rédigé par leral.net le Lundi 5 Avril 2021 à 13:42 | | 0 commentaire(s)|

L'enjeu. L'enjeu était trop fort et la pression a pesé de tout ses centaines de kilos de muscles réunis chez les deux lutteurs. Même si l'un, en l’occurrence, Lac de Guiers 2, a été fidèle à ses principes, c'est-à-dire, lutter de manière défensive, sa marque de fabrique.

Eumeu Sène: combat contre nature, pression, poids (masse et de l'âge):

Eumeu Sène a lutté de la pire manière qu'il fallait. Il a lutté contre nature, c'est-à-dire, dans une position défensive, attendant son adversaire, alors que cela n'est pas dans son ADN. L'ancien sociétaire de Boul Falé est un lutteur offensif et quand il attaquait franchement, son adversaire n'avait aucune chance. Doté d'une réelle technicité, il a calculé, beaucoup calculé sur les conséquences d'un revers et a retenu sa bride.

L'autre fait marquant est sa masse qu'il draine depuis son combat contre Bombardier. Manquant d'agilité, de réflexe et de mobilité, ce lutteur fin et racé dans le temps, a perdu 60% de ses possibilités de surprendre son adversaire. Le combat d'hier ne nous a pas fait mentir et à deux reprises, il a essayé et manqué de chiper la jambe gauche de Lac de Guiers. Pourtant, lors de leur deuxième confrontation, il l'avait réussi, vite fait, bien fait.

A bout de souffle

L'autre poids est celui de l'âge. Pour être honnête, Eumeu Sène entrevoit le crépuscule, car à bientôt 43 ans, il est plus proche de la sortie et ses deux derniers revers sont un rappel brutal. Avec quatre (4) avertissements, un de plus de Lac de Guiers 2, Eumeu Sène devait logiquement attaquer pour jouer à quitte ou double, surtout qu'il ne restait que deux minutes. Mais entre vouloir et pouvoir, un grand fossé. Tay Shinger était éprouvé physiquement.

Comme ses prédécesseurs

Tyson, Yékini, Moustapha Guèye et pas mal de champions sont passés par là. C'est pourquoi il urge de se préparer pour de durs lendemains, car tout jeune lutteur qui se respecte, piaffe d'impatience de se voir proposer comme adversaire Eumeu Sène. Mais il ne faut jamais enterrer de sitôt un champion blessé dans sa chair. Comme ces vilaines blessures infligées par Lac de Guiers 2.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos