leral.net | S'informer en temps réel

Lutte contre la Covid-19: Un appui d’un milliard de FCfa et de 5 millions de masques aux écoles

Le dispositif de renforcement des mesures-barrières dans l’espace scolaire, est en branle. Interpellé, hier, sur la gestion de la pandémie de Covid-19 dans les établissements scolaires, le directeur de la Formation et de la Communication du ministère de l’Education nationale, Mouhamed Moustapha Diagne, a informé que la somme d’un milliard de francs Cfa a été injectée dans les écoles.


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Janvier 2021 à 15:09 | | 0 commentaire(s)|

Lutte contre la Covid-19: Un appui d’un milliard de FCfa et de 5 millions de masques aux écoles
Pour freiner la propagation de la Covid-19, des acteurs du système éducatif sénégalais et des organisations de la société avaient demandé une réorganisation des classes, voire un réaménagement des emplois du temps.

Interpellé, hier, le directeur de la Formation et de la Communication du ministère de l’Education nationale, Mouhamed Moustapha Diagne, a soutenu que ces deux recommandations ne sont pas à l’étude, encore moins la fermeture des écoles. Celui-ci a affirmé que l’alternance des cours induirait une surcharge de travail pour les enseignants, alors qu’elle n’est pas nécessaire. Il a indiqué que pour renforcer la lutte et freiner la propagation du nouveau coronavirus, le ministère de l’Education nationale vient d’octroyer un milliard FCfa et cinq millions de masques aux écoles pour les appuyer.

«Le ministre Mamadou Talla a instruit les inspections d’Académie et les inspections de l’Education et de la Formation, de l’application du protocole sanitaire dans les écoles et établissements scolaires. La charge revient aux chefs d’établissements scolaires, aux directeurs d’écoles et aux enseignants qui sont en contact direct avec les élèves, de faire en sorte que le port du masque et le lavage des mains soient de rigueur», a affirmé M. Diagne. Et de préciser que les décisions de leur département sont adossées aux recommandations du ministère de la Santé.


Concernant la doléance de la fermeture des écoles, il a rappelé que la suspension des cours n’avait pas empêché le virus de se propager, notant que l’école n’est pas le seul lieu de regroupement. Il y a les lieux de culte, les marchés, les terrains de jeu, qui attirent une pléthore de personnes. A son avis, si on fait sortir les 4 millions d’élèves hors des classes, ils se retrouveront naturellement soit dans la rue, soit dans les terrains de jeu, où il n’y a aucun protocole sanitaire.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos