leral.net | S'informer en temps réel

Lutte contre la pauvreté à Kolda: Le Padaer au secours des personnes vulnérables

Le Programme d’appui au développement agricole et à l’entrepreneuriat rural veut sortir les personnes vulnérables, surtout celles vivant avec un handicap et les femmes, de la dépendance. Pour cela, le Padaer, dans le cadre de sa deuxième phase, a décidé de construire des poulaillers au profit des membres de l’Association des personnes vivant avec un handicap, à Kolda. Les travaux de ces unités avicoles ont été lancés ces derniers jours.


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Septembre 2021 à 10:32 | | 0 commentaire(s)|

Lutte contre la pauvreté à Kolda: Le Padaer au secours des personnes vulnérables
Accueillant ce projet avec satisfaction, le président de l’Association des personnes vivant avec handicap, le qualifie d’aubaine pour ses membres. En effet, considère Bouna Cissé, avec ces infrastructures, les bénéficiaires vont désormais gagner dignement leur vie sans mendier et seront ainsi plus valorisés socialement.

Dans cette région, ces personnes vulnérables rencontrent d’énormes difficultés économiques et sociales. Mais de l’avis du gouverneur-adjoint chargé du développement, le Padaer est un partenaire sûr, sur lequel cette frange de la population de Kolda peut compter pour un avenir prometteur.

Dans ce même sillage de la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, le Padaer s’engage à renforcer la vie économique des femmes de Saré Ndiaye, dans la commune de Médina El Hadji, par la construction d’une bergerie moderne pour l’élevage de petits ruminants.

Pour Latif Diallo, coordinateur local du Padaer, ce projet va réduire considérablement, la vulnérabilité des femmes de cette localité. De son côté, Fanta Kandé, la présidente des Groupements professionnels féminins (Gpf), assure que les bénéficiaires ne ménageront aucun effort pour la réussite de cette initiative.

Pour le commencement, 40 petits ruminants dont 30 femelles et dix géniteurs seront mis à la disposition des bénéficiaires, pour booster les revenus de ces populations qui ne comptaient que sur l’agriculture.

Babou Dramé, Directeur exécutif du Padaer, exhorte les différents bénéficiaires, à faire preuve de détermination pour pérenniser ce projet au profit de toute la communauté.

Pour cela, les services de l’Elevage, partenaires de ce projet, ont pris l’engagement de les accompagner dans la mise en œuvre de ces activités génératrices de revenus.






Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page