leral.net | S'informer en temps réel

MACKY SALL DESENCLAVE LA BANLIEUE POUR UN COUT DE PLUS DE 9 MILLIARDS FCFA

Le projet de désenclavement de la ville de Dakar se poursuit. Après la mise en circulation des autoponts de Keur Gorgui, de Saint Lazare et de Yoff, le ministre des Infrastructures a procédé hier à l’ouverture de celui de la Cité Lobatt Fall. D’un coût de 9.183.398.000 FCfa, ce pont en deux fois deux voies de 200 mètres, va contribuer à assurer la fluidité du transport.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Mai 2021 à 15:47 | | 4 commentaire(s)|

Le ministre des Infrastructures, de l’Equipement rural et du Désenclavement a procédé hier, à l’ouverture de l’autopont de la Cité Lobatt Fall situé à l’entrée de Pikine. Financée à hauteur de 9 milliards FCfa, cette infrastructure va permettre, selon le ministre Mansour Faye, d’améliorer la mobilité urbaine sur la Nationale 1. A l’en croire, les infrastructures constituent un volet prioritaire dans le Plan Sénégal Emergent (Pse).

En atteste la volonté du chef de l’Etat de «construire 18 autoponts sur l’ensemble du territoire national». Au niveau de Dakar, souligne Mansour Faye, ce projet avance à grand pas, avec la réalisation des autoponts de Keur Gorgui, de Saint Lazare et de Yoff. Ayant démarré en octobre 2020, la construction de l’autopont de la Cité Lobatt Fall a duré 6 mois, sur un délai d’exécution de 18 mois. Le ministre des Infrastructures indique que c’est grâce à l’entreprise «Matière» que l’Etat est parvenu à livrer les travaux dans des délais plus courts. «Et nous remercions beaucoup l’Ageroute qui a conduit l’ensemble des travaux», dit le maire de Saint-Louis.

Annonçant l’ouverture très prochaine de l’autopont de Keur Massar dont les travaux ont démarré il y a un mois, Mansour Faye renseigne que celui de Cambérène va démarrer incessamment. «Et c’est un ensemble d’autoponts inter-liés qui vont permettre la fluidité de la circulation, de même que le viaduc de Cambérène qui va permettre une amélioration de la mobilité», ajoute le ministre des Infrastructures. Il s’y ajoute des aménagements connexes des pénétrantes vers Pikine, ainsi que des travaux d’assainissement sur 1,5 km, des travaux de construction du pont et de ses voiries latérales, ainsi que de l’aménagement paysager sur toute la zone du projet.

Selon Thomas Rivalta, directeur du projet pour «Matière Sénégal», l’autopont de la Cité Lobatt Fall permettra aux populations de se déplacer facilement. «On a fait le maximum dans le cadre de ce chantier, à la fois au niveau des déviations, des actions sociales pour qu’on ait une participation des acteurs», dit-il. Abondant dans le même sens, Cheikh Tidiane Thiam, chef de la division ouvrage genre de l’autoroute, de rassurer les populations en leur disant qu’après l’ouvrage de Lobatt Fall, démarreront incessamment les travaux de Cambérène, puis ceux du Front de Terre.

«On a démarré l’ouvrage de Keur Massar qui peut être l’ouvrage le plus compliqué parce qu’on est dans une zone fortement urbanisée», explique Cheikh Tidiane Thiam. Il annonce par ailleurs qu’un système de surveillance est mis en place en relation avec la commune, pour la prise en charge de cet ensemble.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos