leral.net | S'informer en temps réel

MAHAMMED BOUN ABDALLAH DIONNE OU L’ART DE S’ADAPTER !

Après cinq années passées à la tête de la Primature, une première sous Macky Sall, le Premier ministre aura battu tous les pronostics, s’imposant en vrai lieutenant du président de la République


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Mars 2019 à 14:57 | | 0 commentaire(s)|

Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne et son gouvernement participent aujourd’hui, mercredi 27 mars, à leur dernier Conseil des ministres autour du président de la République.

L’émotion sera palpable aujourd’hui autour de la table du Conseil des ministres. En effet, après cinq années passées à la Primature, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne et son gouvernement vont communier, en ce jour de mercredi 27 mars, avec le président de la République pour leur dernière réunion de Conseil des ministres, sous le septennat.

A l’issue de cette rencontre qui tournera définitivement la page du premier mandat du Président Macky Sall, le Pm Dionne boucle son deuxième «mandat» de chef du gouvernement et va présenter dans les jours à venir sa démission et celle de son gouvernement au président de la République.

Laquelle démission sera suivie par la nomination d’un nouveau Premier ministre (Dionne lui-même pouvant rempiler) qui n’interviendra qu’après la prestation de serment du président de la République prévue le 2 avril prochain pour un mandat de cinq ans à la tête du Sénégal.

Nommé à la Primature le 6 juillet 2014 en remplacement de l’ancien ministre de la Justice, Aminata Touré emportée par la défaite de la mouvance présidentielle largement battue à Dakar par la coalition de l’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, Mahammed Boun Abdallah Dionne fait partie du cercle fermé des Premiers ministres qui ont battu le record de longévité. En effet, des 14 personnalités sénégalaises qui ont accédé à ce poste depuis l’indépendance, le Pm Dionne se retrouve à la troisième place dans le classement derrière Abdou Diouf et Habib Thiam, qui occupent respectivement la première et la deuxième position avec dix ans pour l’un et sept ans pour l’autre passés à la tête du Gouvernement.

De technocrate et/ou apolitique à fer de lance de la majorité

De tous les Premiers ministres que le Sénégal a connus depuis son indépendance, Mahammed Boun Abdallah Dionne fait certainement partie des chefs de gouvernement qui ont le plus marqué leur époque, notamment sur le plan politique. En effet, présenté au lendemain de sa nomination comme un technocrate, un apolitique qui aura du mal à s’imposer dans un environnement politique marqué d’un coté par la complexité de la coalition majoritaire composée de partis dirigés par des «dinosaures en politique» (Ps, Afp, Ld, Pit…), et de l’autre, par une opposition tirée par le Pds en pleine bataille pour la libération de son candidat Karim Wade, Mahammed Boun Abdallah Dionne est cependant parvenu à déjouer tous les pronostics qui supputaient sur sa rapide défénestration.

Un regard dans le rétroviseur des cinq années qu’il a passées à la Primature fait apparaitre plusieurs actions politiquement fortes posées par l’ancien Directeur de Cabinet de Macky Sall. Parmi celles-ci, on peut citer les passages assez remarqués à l’Assemblée nationale du Premier ministre et de son gouvernement pour y répondre à des questions d’actualité des députés, toutes choses inaugurées sous sa primature.

Dionne, l’anti-opposition

Au cours de ces cinq ans passés à la Primature, Mahammed Boun Abdallah Dionne s’est également illustré dans le combat politique contre l’opposition, notamment dans les dossiers de délivrance des contrats pétroliers et gaziers avec l’affaire PetroTim mais aussi les dossiers politico-judiciaires impliquant certains responsables de l’opposition dont Karim Wade et Khalifa Ababacar Sall.

D’ailleurs, on se rappelle encore de la cinglante réplique qu’il a faite au Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies qui demandait l’annulation de la condamnation de Karim Wade. « Aucun procès ne sera rouvert», avait-il dit sèchement. Sur le plan national, Mahammed Boun Abdallah Dionne s’est également montré intraitable dans ses prises de positions avec l’opposition quand il s’agissait de défendre le président de la République ou son gouvernement au point qu’il fut surnommé «prophète Dionne » par certains de ses détracteurs.

Désigné par le chef de l’Etat, Macky Sall également président de la coalition Benno Bokk Yakaar, tête de liste de ladite coalition aux dernières législatives, il a remporté avec brio cette élection en donnant une nouvelle majorité à l’Assemblée nationale. La confiance gagnant l’homme devenu politicien par la force des choses, le Pm Dionne se permettra même, en véritable prophète en son pays, à « informer » du nombre des candidats qui auraient à affronter Macky à la présidentielle, alors même que le parrainage n’était pas encore effectif. Au grand dam d’une opposition qui ne savait plus avec quelles pincettes le prendre !






aBndo Cabral GOMIS SUD QUOTIDIEN



Cliquez-ici pour regarder plus de videos