Leral.net | S'informer en temps réel

MMA : les errements de la star Conor McGregor

Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Avril 2018 à 23:07 | | 0 commentaire(s)|

Depuis son combat de boxe ultra médiatisé et hyper lucratif en août 2017, Conor McGregor n’est plus remonté ni sur un ring ni dans un octogone d’arts martiaux mixtes (MMA). Ces derniers mois, la superstar du MMA a surtout alimenté la chronique extra sportive. Dernier épisode, son inculpation et son défèrement devant un juge pour agression en marge d'un événement organisé par l'Ultimate Fighting Championship.

Reverra-t-on prochainement Conor McGregor dans une « cage » où se déroulent les combats d’arts martiaux mixtes (MMA) ? Rien n’est moins sûr. La superstar du MMA s’est en effet mis à dos Dana White, le tout-puissant patron de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), une ligue avec laquelle l’Irlandais est sous contrat depuis cinq ans.

Inculpé pour agression et hooliganisme

La faute de ce dernier ? Avoir perturbé la présentation des prochains combats organisés par l’UFC, ce 5 avril 2018 à New-York. Celui qu’on surnomme « The Notorious » et un groupe d'une dizaine de personnes, se seraient introduits dans les coulisses de l’événement avant de caillasser un minibus où se trouvaient des futurs participants.

Résultats ? Selon Dana White, l'Américain Michael Chiesa aurait notamment été blessé au visage suite à un chariot jeté par Conor McGregor contre une vitre du véhicule. Chiesa est d’ores et déjà forfait tandis que McGregor a été inculpé par la police new-yorkaise puis déféré devant un juge, menottes aux mains.

De l’eau dans le gaz entre l’UFC et McGregor

« Tout le monde est sous le choc, c'est la chose la plus révoltante qui se soit passée dans l'histoire de notre organisation, s’est insurgé Dana White, précisant qu’une plainte avait été déposée contre son poulain. Il va devoir payer des dédommagements dont il n'a pas idée. C'était vraiment une très mauvaise idée en termes de plan de carrière ».

De fait, depuis quelques mois, les relations se sont considérablement tendues entre l’UFC et sa tête d’affiche. L’organisation a décidé de retirer à Conor McGregor, sa ceinture de roi des poids légers ; ceinture justement remise en jeu lors de l’UFC 223, prévu ce 7 avril 2018 à New York.

Et pour cause : le natif de Crumblin (région de Dublin) n’a plus combattu en MMA depuis novembre 2016. Et nombreux sont ceux à se demander quand est-ce qu’il remettra les pieds dans un octogone.

Obnubilé par sa revanche face à Floyd Mayweather ?

Le 26 août 2017, Conor McGregor est entré dans une autre dimension en affrontant la légende de la boxe Floyd Mayweather. Il avait livré une prestation plus qu’honorable dans un sport qui n’est pas sa spécialité, lors de ce combat ultra-médiatisé et hyperlucratif (il aurait empoché environ 100 millions de dollars).

Depuis, il semble obnubilé par l’idée de prendre sa revanche sur le boxeur américain… en MMA. Les provocations sur les réseaux sociaux vont bon train entre les deux hommes. Mayweather a récemment annoncé qu’il allait s’entraîner aux arts martiaux mixtes.

Cet affrontement inédit a en outre fait des émules puisque l’ex-grand rival de Mayweather, le Philippin Manny Pacquiao, a assuré être en discussion avec l’Irlandais pour un combat de boxe.

Dérapages hors-pistes

En attendant la date de son prochain show, Conor McGregor multiplie donc les dérapages hors-pistes. Lorsqu’il n’encourage pas une de ses sœurs, participante de l’émission de télévision « Danse avec les stars », il affiche un soutien virulent à certains de ses protégés comme Artem Lobov. A l’issue d’un combat du Russe, il avait ainsi tenu des propos homophobes envers l’adversaire de Lobov, Andre Fili, avant de s’excuser.

Conor McGregor ne perd toutefois pas de vue ce qui lui a permis d’accumuler des dizaines de millions de dollars et de fans. Il avait ainsi voulu participer à l’UFC 222 et avait assuré le 22 février : « Je vais combattre à nouveau. Je suis le meilleur dans ce que je fais. »

Un avis pas totalement partagé par Dana White : « Je le dis tout le temps, quand tu gagnes autant d'argent que Conor... Il ne reviendra peut-être jamais. »






RFI



Titre de votre page