leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall aux ‘’apéristes’ de Mbacké : « Essayez de sortir vos têtes trempées dans l’eau par vos adversaires »


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Novembre 2017 à 09:47 | | 0 commentaire(s)|

Les ‘’apéristes’’ de Mbacké semblent avoir très tôt oublié la racée que leur a administrée ‘’ la coalition gagnante Wattu senegaal’’’, lors des élections législatives de juillet dernier. Reçus en audience par le chef de l’Etat, les responsables de l’APR de ladite localité voulaient profiter de l’occasion pour dire quelques vérités. Leur porte-parole, l’ancien député Maguette Diakhaté, a listé plusieurs doléances que les militants de base ne cessent de formuler.

« À la fin des législatives, j’avais fait une conférence de presse pour lister les difficultés du parti, mais dire également les raisons de notre défaite », dira Maguette Diakhaté. Avant de poursuivre : « le département de Mbacké a besoin de soutien, vu sa position et ce qu’il représente. Je sais que vous faites des efforts, mais Touba et Mbacké ont besoin de financement pour les femmes, des projets pour les jeunes. Les routes et l’électricité doivent toucher les populations à la base. C’est ce qui nous permettra d’avoir plus de soutien. Nous voulons également plus de postes de responsabilité ».

Prenant la parole, le président de l’APR a vite recadré le porte-parole des ‘’apéristes’’ de Touba-Mbacké. « Écoutez, vous devez d’abord essayer de sortir vos têtes trempées dans l’eau par vos adversaires de l’opposition. Ce que je fais pour le département de Mbacké, je ne l’ai jamais fait pour une autre localité. Donc, je pense que j’ai assez fait pour vous. Cela ne signifie pas que je vais vous abandonner. Je continuerai à faire ce que je dois faire pour le département en termes d’emplois pour les jeunes et de soutien aux couches vulnérables… », a notamment déclaré le Président Sall.

Cette audience qui s’est déroulée vers 4h30 du matin a permis au chef de l‘Etat et ses responsables locaux, d’arrondir les angles et de repartir sur de nouvelles bases. Beaucoup de responsables, outrés par le retard accusé par Macky Sall, avaient, dans un premier temps, boudé la rencontre, avant de revenir sur leur décision.



Vox populi



Cliquez-ici pour regarder plus de videos