leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall depuis Addis-Abéba : "Force restera à la loi sur l’ensemble du territoire national"


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Février 2018 à 13:04 | | 0 commentaire(s)|

"Les événements de Boffa ont été douloureux, inacceptables et qu’on n’acceptera pas", a exprimé le président Macky Sall, mardi à Addis Abeba où il prend part au Sommet de l’Union africaine, le Président Macky Sall.

Au total, entre 22 et 24 personnes dont Oumar Ampoï Bodian qui se présentait souvent comme chargé de mission au sein du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), ont été placées sous mandat dépôt et transférées à la MAC de Ziguinchor depuis l’ouverture d’une enquête sur la tuerie de Boffa, qui a fait au moins 14 morts le 6 janvier 2018 dans une forêt classée de Boffa Bayottes (Ziguinchor).

Parallèlement, l’armée poursuit ses opérations de ratissage systématique de la zone du massacre et ses environs. "Tant que je serais président de la République, force restera à la loi sur l’ensemble du territoire national", a asséné le chef de l’Etat. Un message adressé au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) accusé à tort ou à raison, d’être impliqué dans cette affaire.

"Je suis ouvert au dialogue, j’ai tendu la ma main à nos frères du Mfdc. Mais, c’est comme à Dakar ou Pikine, quand il y a une tuerie, on va traquer les assassins qui qu’ils soient", a ajouté le président Macky Sall.

"J’ai interdit toute exportation de bois sur le territoire national, cela veut dire sur quelqu’un qui sort du bois pour l’amener dans un autre pays, est passible de peine définie dans le Code forestier et le Code pénal", a-t-il rappelé.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos