leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall ordonne la poursuite des opérations de désencombrement à Dakar


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Décembre 2021 à 16:51 | | 0 commentaire(s)|

Le président de la République, Macky Sall, a ordonné samedi à Dakar, la poursuite des opérations de désencombrement dans la capitale sénégalaise et a promis des moyens conséquents à cet effet, pour accompagner les Collectivités territoriales.

‘’Il nous faut continuer ce travail de désencombrement. Il n’est pas acceptable que Dakar continue à présenter un tel visage’’, a-t-il dit au ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, Abdoulaye Saydou Sow.

Le Chef de l’Etat s’exprimait lors du lancement au Lycée Sergent Malamine Camara (LYMODAK) de la commune de Patte d’oie, de la Journée de nettoiement ’’Bëssup Setal’’.

Le Président Sall, concernant le désencombrement dans les artères de Dakar, a instruit les structures en charge du nettoiement, d'‘’enlever tout ce qui pose obstacle sur la voie publique’’.

’Je vous donne tous les pouvoirs et vous avez mon soutien total. Utilisez les moyens publics, utilisez les moyens des forces publiques, utilisez tous les moyens, pour dégager la voie publique, la rendre respiratoire’’, a-t-il exhorté.

Le président de la République a assuré que l’Etat va mobiliser des moyens ’’conséquents’,’ pour accompagner les Collectivités territoriales, estimant toutefois que ’’le travail fondamental, c’est le travail des citoyens, des élèves mais surtout des élus’’.

Selon lui, cette Journée mensuelle de propreté doit être de ’’ tous et de toutes, parce que l’hygiène et la propreté sont l’affaire de tous les citoyens’’.

Il a invité les citoyens, plus particulièrement les jeunes, à planter les arbres, à les entretenir, à les arroser pour que le cadre de vie soit viable, où il fait bon vivre.

Le Chef de l’Etat a remercié le responsables et les élèves du Lycée Sergent Malamine Camara, pour avoir planté des arbres au sein de leur établissement.

Il a, à cet effet, lancé un appel à l’ensemble des élèves, des enseignants, des étudiants, pour faire des établissements scolaires et universitaires ’’des modèles de propreté, de cadre de vie’’.






Aps

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page