leral.net | S'informer en temps réel

Magal de Serigne Massamba Mbacké, le vibrant cri du cœur de Me Madické Niang !

L’édition 2019 du Magal de Serigne Massamba Mbacké s’est tenue à Touba Darou Karim, dans une atmosphère empreinte de ferveur, pour célébrer celui qui s’est distingué dans la production livresque immense de Khadimou Rassoul et mais aussi dans l’expansion du Mouridisme à travers le Sénégal. Ce qui donne à cet événement religieux une importance particulière.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Mai 2019 à 08:40 | | 0 commentaire(s)|

Cette édition a été marquée par un fait particulier : pour la première fois depuis l'accession du Sénégal à lindépendance, un Magal de cette stature et de cette notoriété n’a pas pu tenir avec cérémonie officielle. C’est le sort qui a été réservé par l’Etat aux talibés de Serigne Massamba Mbacké.

Pour des problèmes de coupures d’électricités entre 20 heures et 02 heures du matin, les organisateurs ont été contraints et forcés d’annuler la cérémonie officielle. Point n’est besoin de rappeler l’importance que revêt une cérémonie officielle dans les manifestations religieuses.

Tout le monde sait qu’elle est l’étape phare de la manifestation, qui permet de diffuser des messages forts de paix et de salut à la communauté mais aussi donne une occasion aux talibés de recueillir la prière d’au revoir, signe de ngeureum (satisfaction) de leur guide religieux.

Au nom de tous les talibés, je dénonce vigoureusement cette négligence de l’Etat du Sénégal, qui non seulement n’a pas assumé, à cette occasion, son obligation de faciliter l’exercice de leur culte à des Sénégalais, mais aussi a fait courir des risques d’insécurité à d’honnêtes citoyens, avec cette ambiance d’obscurite de 7 heures de temps.

Cette situation aurait pu être évitée si les services compétents de l’Etat (SENELEC) avaient été géré ce Magal avec rigueur, en mettant en place un système d’alimentation de secours mais aussi un dispositif de mise hors délestage, renforcé par un dispositif de réaction rapide qui aurait permis de réduire le temps de la coupure et un simple réaménagement du programme.

C’est pourquoi j’exhorte l’Etat à situer les responsabilités devant cette faille systémique et à faire prendre les mesures disciplinaires idoines afin qu’à l’avenir, la famille de Serigne Massamba reçoive le traitement dû à son rang.

Au vu de l’immensité de l’œuvre de Serigne Massamba Mbacké pour l’Islam, il est inadmissible que la cérémonie officielle de son Maggal soit annulée par la négligence des personnes qui en avaient la charge.

Par-delà cette négligence grave, Il faut souligner que Darou Karim est un immense chantier du Mouridisme, compte tenu de son histoire. L’Etat a donc la charge de participer à son développement comme partout ailleurs et en particulier, dans les foyers religieux.

C’est pourquoi le Khalife de Serigne Massamba, Serigne Moustapha Massamba MBACKE, que Dieu lui accorde une longévité exceptionnelle de santé, demande avec insistance à l’Etat de construire rapidement la route bitumée qui relie Darou Karim à la route départementale. Mieux encore, les populations doivent accéder à des soins de santé de base, par la construction d’un centre de santé de proximité, à une eau suffisante et de qualité mais aussi, à un électricité dans les normes ; d’où la nécessité de renforcer sans délai le réseau d’alimentation en eau et électricité.






Maitre Madické NIANG
Talibé Serigne Massamba

 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos