leral.net | S'informer en temps réel

Mais pour qui se prend Mik ? ( Aliou Tacko Camara )


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Avril 2021 à 17:00 | | 0 commentaire(s)|

Peut-être pour le juge de la Cour suprême. De quelle autorité jouit Mamoudou ibra Kane pour désigner les personnes que le Khalife général des Mourides doit ou non recevoir ?

Serait-il le nouveau chef de protocole de Touba ? Serigne Bamba l'aurait-il "intronisé" sans qu'on le sache ? Quel culot ? Quelle autorité ? Et quelle témérité de sa part de décrier et/ou s'offusquer sur le fait que le Saint homme de Touba ait reçu Assane Diouf et Clédor Sène ? Que fait-il de la repentance et de l'insertion sociale ? Que fait-il du droit à la seconde chance ? Doit-on bannir à vie quelqu'un qui a eu des antécédents judiciaires ? Et si on suit votre logique, pourquoi votre indignation est sélective ?

En effet, si vous vous offusquez sur le fait que le Khalife ait reçu M. Clédor Sène parce qu'il avait été condamné pour crime, alors combien de fois les khalifes ont reçu les politiciens qu'on avait désignés comme étant les commanditaires de ce même crime ? En effet, selon le livre d'Abdou Latif Coulibaly ("L'affaire Me Sèye, un meurtre sur commande"), les visites des commanditaires de ce crime dans les différentes foyers religieux, ne vous ont jamais dérangé.

Et vous n'êtes pas le seul dans cette folie, car le patron de 2STv aussi avait déclaré avec arrogance en direct, que Clédor est un meurtrier et qu'il ne voulait plus qu'on l'invite sur le plateau de sa chaîne. Et la réaction du grand journaliste Mame Less Camara qui lui avait rappelé que la presse n'avait pas autorité à prononcer une autre sanction, en plus de celle infligée par la justice. Alors, c'est à votre tour d'être rappelé à l'ordre, vous n'êtes pas habilité à infliger une sanction supplémentaire à celle rendue par la justice.

Et pour ce qui est du cas d'Assane Diouf qui a présenté ses excuses aux autorités de Touba, mais que Mamoudou "refuse de pardonner" visiblement. Et c'est là que vous devenez plus royaliste que le roi et plus "mouride que le khalife lui même"🤷‍♂🙊. Mais combien de PDG, combien de politiciens véreux, combien de personnalités appartenant secrètement aux lobbies maçonniques ou LGBT, se ruent vers les lieux saints et s'agenouillent devant les chefs religieux ?

Vous en connaissez sûrement quelques-uns et pourtant vous n'en faites pas cas. Si les insultes d'Assane Diouf vous choque au point qu'il ne devrait pas s'approcher de Touba, pourquoi l'insulteur public Jules Diop qui a été promu ministre, ne vous a pas indigné ?

Penda Bâ qui a eu son passeport pour voyager, ne ne vous a pas inquiété non plus. Pourquoi cette hypocrisie et cette arrogance qui ne date pas d'hier jadis. On se rappelle bien de votre question envers le président de la République Me Wade, que vous qualifiez d'un Président qui parle beaucoup et qui parle plus qu'il ne travaille. Une manière subtile de dire qu'il était un Président pédant et loquace. Cette insolence vous avez valu une réplique sèche. Mais Wade a un grand cœur et notre pays est une démocratie, car cette même question si vous l'aviez posé à certains Présidents de la sous région où règne la dictature et on vous aurait couler dans du béton ou brûlé vif comme le fut le regretté Norbert Zongo au Faso.

Vous prenez-vous pour le juge de la Cour suprême et le JAP (juge d'application des peines) ? La loi d'amnistie prononcée vous écœure à ce point ? Voudriez vous qu'on casse ces verdicts qui ont fait relâcher ces personnes, pour qu'elles retournent en prison pour la vie ? Combien de personnes ayant des antécédents judiciaires continuent à aller dans les foyers religieux ? Certains sont même devenus des "Cheikh" (Luc Nicolaï) et pourtant, vous n'en faites pas cas non plus. Alors pourquoi ces deux poids, deux mesures ? Les gens friqués peuvent sortir de prison, être reçus par les khalife généraux et faire le tour des plateaux de télévision. Et les gens de la basse classe, doivent croupir en prison pour l'éternité et/ou être bannis de la société à jamais.

Je vous signale que le khalife général n'a pas besoin de votre "bénédiction" pour parler et/ou recevoir quelqu'un. Ce saint homme est une chance pour le peuple et il est là pour toute une Nation, sans discrimination. C'est quelqu'un qui est au-dessus de la mêlée. Seydina Omar n'est pas né musulman, qu'est-ce qu'il n'a pas fait du temps du "Jahilya" avant de se repentir, embrasser l'islam et finir comme 2e Khalife et Amiroul mouminine. On a tous droit à une seconde chance et un droit à une réhabilitation sociale que ce soit en islam, en christianisme, ou simplement en droit positif. "Que celui qui n'a jamais péché, jette la première pierre".

Alors, Mamoudou, la presse n'a pas pour mission d'ajouter des peines aux justiciables.
,
Et puisque le diminutif de votre nom Mamoudou Ibra Kane c'est MIK.
Alors, "dél wox jam mba ngani mik".

Et si vos chroniques insipides manquent de thème, "boul forcé, tejeul sa mic".







Aliou Tacko Camara

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page