leral.net | S'informer en temps réel

Malgré les nombreuses nominations de Macky Sall: Ziguinchor, un bastion imprenable de Baldé

Malgré les nombreuses nominations de responsables de la capitale de la région sud, la ville de Ziguinchor est restée sous l'emprise de l'ancien ministre d'Etat et maire de ladite ville depuis 2002, Abdoulaye Baldé. Et le Président Macky Sall s'en est ouvert aux responsables de son parti à Ziguinchor.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Mai 2017 à 16:33 | | 0 commentaire(s)|

Le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé
Le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le Président Macky Sall a tout essayé pour faire basculer dans son escarcelle, la localité de Ziguinchor, devenue en cette période de précampagne, "le passage de l'opposition et le cimetière des apéristes". Et le président MAcky Sall a menacé de sévir sévèrement en cas de nouvelle défaite aux prochaines élections législatives.

Ne comprenant pas les raisons de ces échecs répétitifs face à son ancien ministre, du temps où il était chef de gouvernement. "Je ne peux pas comprendre, avec toutes ces nominations faites à Ziguinchor que les gens perdent les élections. Je suis au courant de vos querelles entre responsables de l'APR, mais je tiens à vous dire que je ne tolérerai pas la défaite à Ziguinchor".

Le mot est lâché, défaite. Dans un mémorandum transmis aux responsables des différentes sensibilités de l'APR à Ziguinchor, le Président Macky Sall a appelé ses lieutenants à travailler afin de gagner les Législatives dans la capitale sud du pays. A défaut, comme il l'avait fait lors des élections locales de 2014 qui avaient causé la perte de nombreux responsables, il promet de couper encore des têtes. "Que chacun prenne ses responsabilités. Chacun n'a qu'à être garant de ces élections-là, sinon vous serez tous sanctionnés", aurait prévenu le président de l'APR.

Ainsi, le chef des "apéristes" a indiqué ne plus tolérer certaines pratiques qu'il assimile à de l'arrogance et à de la bourgeoisie au sein du parti, particulièrement à Ziguinchor. "Les personnes que j'ai nommées à Ziguinchor ,ne doivent pas se comporter comme des rois. Ils doivent s'ouvrir et travailler la main dans la main. Vous avez intérêt à sceller l'unité et gagner ces Législatives. Parce que sinon, je vais situer les responsabilités", aurait menacé le Président Macky Sall.
source: direct info