Malick Gackou: " Mankoo Taxawu Senegaal "n’est pas une alliance pour se partager des sièges de députés"


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Mai 2017 à 13:17 | | 0 commentaire(s)|

Malick Gackou est le coordonnateur de «Mankoo Tawaxu Senegaal », la nouvelle coalition lancée le 4 mai dernier et composée par les principales forces de l’opposition, des mouvements politiques et de la société civile pour les élections législatives de juillet 2017.

Dans un entretien accordé au quotidien «L’Observateur » paru ce lundi, le leader du Grand Parti se réjouit du choix porté sur personne et déclare «ne ménager aucun effort pour relever les défis ». Car, dira-t-il, « c’est la première fois dans l’histoire politique du Sénégal, que toute l’opposition se retrouve dans une aussi large coalition, pour faire face au pouvoir en place.

Mais cela s’explique par la situation difficile que traverse le Sénégal et qui nous recommande de nous regrouper pour abréger les souffrances des Sénégalais
».

A ce titre, Malick Gakou précise que Mankoo Taxawu Senegaal "n’est pas une alliance pour se partager des sièges de députés ou pour assouvir des ambitions personnelles, mais plutôt pour en finir avec la politique de répression pratiquée par l’actuel régime ».

Interpellé sur l’idée de faire de Me Wade, la tête liste de cette coalition le leader du Grand parti affirme qu’ «aucune formule n’a encore été retenue, y compris celle-là », et ajoute ne pas douter que « sa bénédictions (leur) sera d’un grand apport ».

« Je rappelle que si Mankoo a pu voir le jour, c’est grâce à ses conseils avisés et sa volonté farouche de regrouper les forces de l’opposition pour parvenir au changement et remettre le pays sur la trajectoire du développement économique et sociale », a-t-il souligné.