leral.net | S'informer en temps réel

Mamadou Sy Mbengue, DG SN-HLM: « Les logements sociaux sortent de terre avec près de 80% de taux d’avancement»

Le DG SN HLM, Mamadou Diagne Sy Mbengue, après une visite de chantier, a constaté que le projet des 100 000 logements est sur les rails. Les logements sortent de terre à Ndiakhirate, où 220 villas sont en train d’être construites, avec des taux d’avancement de près de 80 % pour certains. Lesdits logements sociaux, visant à satisfaire un nombre important de pères de famille à travers le pays, sortent de terre.


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Mars 2021 à 09:52 | | 0 commentaire(s)|

Le DG de la SN HLM a révélé aussi, que c’est le même tempo à Saint-Louis, Fatick, Vélingara, Sokone et Ziguinchor, où un total de 278 logements sont en cours de réalisation. D’ailleurs, 66 ont été livrés à Ziguinchor en 2020 et 27 à Fatick en 2019.

Et dans le département de Rufisque, où plus de 20 ha illégalement occupés, ont été récemment récupérés avec le concours de la DSCOS, plus de 8 000 parcelles sont en cours de commercialisation, dont 812 à Kounoune, 2233 à Keur Massar et 4 400 à Diamniadio.

Par ailleurs, avec la rareté de l’espace dans les grandes agglomérations, conformément aux recommandations du Président Sall, la construction verticale est déjà une réalité avec la SN HLM, qui fait visiter ses immeubles R+8 à Fass ; R+4 à Gibraltar, où un second immeuble est en cours de construction sur une base de 600 m2.

Mieux, dans une semaine, sera démarré la construction de 7 Immeubles R+3 dans ses réserves de HLM, route de Mbour à Thies.

Le même projet est aussi prévu à Saint-Louis, en perspective de la forte demande de logements qui pourrait naître de l’exploitation du Gaz et du Pétrole dans la zone.

Mais, le salut des demandeurs de logements vient de la vision du président de la République, avec son Projet des 100 000 logements pour lequel, il répond de manière intelligible, prescrivant le repositionnement des promoteurs publics tels que la SN HLM, comme moteurs devant tirer le projet.

D’après le DG, chaque logement acquis dans le cadre du projet, équivaut à une subvention de 6 à 8 millions de FCfa de l’Etat pour l’acquéreur, qui achètera pour un prix compris entre 10 et 12 millions, une villa dont la valeur d’acquisition sur le marché est de 16 à 18 millions.

En clair, dans ce projet, l’Etat renonce à la TVA, aux droits de douane et partiellement, à l’impôt sur les sociétés.

Pour la SN HLM, il s’agira, dans le cadre du projet des 100 000 logements, de construire entre 2021 et 2023, 15 000 logements au bénéfice des Sénégalais avec respectivement, 715, 7265 et 7020 pour les années 2021, 2022 et 2O23.

Mieux, tous les 45 départements du pays, auront, chacun, sa cité HLM, pour respecter l’équité territoriale et l’inclusion sociale qui sont à la fois préoccupation et exigence du chef de l’Etat.

Pour le Maire de Tivaouane et DG de la SN HLM, tout ceci peut sembler trop ambitieux, mais le dispositif mis en place le permet. Aussi bien du point de vue de la demande que de l’offre ainsi que pour l’écosystème de la construction, des mécanismes pertinents ont été mis en place.





Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page