leral.net | S'informer en temps réel

Manifestations et troubles notés: Le cri de cœur de l'ONG ADHA à l’Etat et à la jeunesse

Face à la situation actuelle qui prévaut sur toute l'étendue du territoire national, l'Action pour les Droits Humains et l'Amitié (ADHA) tire de nouveau la sonnette d'alarme. Le Sénégal s’embrase. Des vies viennent d’être cruellement ôtées à de dignes fils du pays, suite aux manifestations du jeudi 4 et vendredi 5 mars 2021, plongeant le pays dans une indicible consternation. Voici le communiqué :


Rédigé par leral.net le Samedi 6 Mars 2021 à 09:01 | | 0 commentaire(s)|

Eu égard à l’ampleur de cette situation qui n’honore point le Sénégal, l’Action pour les Droits Humains et l’Amitié condamne avec la dernière énergie, ces actes répressifs et odieux, tout en exprimant ses vives préoccupations quant à la consolidation de l’Etat de Droit.

A cette occasion, l'AHA lance solennellement un appel d’apaisement à toute la population sénégalaise, dans sa globalité.

Sur cette même lancée, l’ADHA exige que toute la lumière soit faite, afin que de pareilles circonstances funestes ne se reproduisent plus jamais.
L’Action pour les Droits Humains et l’Amitié lance un vibrant appel au Chef de l’État et à toutes les forces vives de la Nation et les invite à :
Décoder le message lancé par cette jeunesse désespérée, dont l’avenir est incertain, car laissée à elle-même ;
Revoir la gestion politique et sociale du Sénégal dans son ensemble ;
Surtout, à lâcher du lest ;
Faire passer un message fédérateur, pacifique et véridique.
Une telle sagesse inciterait la jeunesse sénégalaise à revenir à de meilleurs sentiments et à cesser immédiatement toute forme de violence.
En outre, de réelles mesures d'accompagnement doivent être prises, et surtout appliquées, en faveur des jeunes, afin que ceux-ci se sentent impliqués et réellement pris en compte dans ce pays.

A l'endroit de la jeunesse sénégalaise, ADHA lance un appel et lui demande :
De garder espoir tout en continuant à lutter de manière pacifique ;
D’utiliser judicieusement les maux et tares de cette société pour relever les défis qui s’offrent à elle.

L'ADHA rappelle ainsi que tout jeune qui meurt, est un bras de moins pour le développement du Sénégal !

S’inclinant pieusement devant la mémoire des jeunes tués et présentant ses condoléances émues à la famille des défunts et à toute la population sénégalaise, l'Action pour les Droits Humains et l'Amitié témoigne de sa bienveillante compassion à tous ces hommes et femmes victimes d’agressions ou dépouillés de leurs biens. Ainsi que ceux qui ont leurs maisons saccagées et brûlées, de même que les grands commerces pillés, poussant un nombre important de nos compatriotes au chômage et aux médias qui étaient maladroitement fermés ou saccagés.

A toutes les parties impliquées, ADHA invite à savoir raison garder et à tempérer la situation, pour le bien de tous. Vivement pour un retour rapide à la paix et à la stabilité, pour un Sénégal Uni Et Prospère.






Dakar, le 05 Mars 2021
Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page