leral.net | S'informer en temps réel

Manœuvres empêchant l’inscription sur les listes électorales : TAS et ses proches dénoncent le laxisme du gouverneur de Dakar

L’obtention du certificat de résidence ou d’un extrait de naissance est devenue subitement difficile depuis le lancement des opérations d’inscriptions sur les listes électorales. Et certains accusent les maires sortants de vouloir en faire une arme contre leurs adversaires politiques. ce qui a provoqué d’ailleurs des incidents à Pikine Nord où des partisans de Thierno Alassane Sall se sont affrontés à ceux du chef de l’exécutif local Amadou Diarra. mais pour la république des Valeurs (rV), on ne devrait pas en arriver là si les autorités déconcentrées avaient bien fait leur travail.


Rédigé par leral.net le Dimanche 29 Août 2021 à 09:51 | | 0 commentaire(s)|

Manœuvres empêchant l’inscription sur les listes électorales : TAS et ses proches dénoncent le laxisme du gouverneur de Dakar
Thierno Alassane Sall et ses partisans sont dépités par l’attitude des autorités administratives qui, soulignent-ils, pourraient prévenir les incidents de Pikine. Ils estiment que c’est un secret de polichinelle que des manœuvres sont effectuées partout dans le pays empêchant l’inscription sur les listes électorales. Ceci est à l’origine d’ailleurs de nombreuses tensions dans certaines collectivités territoriales comme ce fut le cas à Pikine Nord.

Et pour la République des Valeurs, ces incidents auraient pu se produire n’importe où sur le territoire sénégalais en cette période de révision exceptionnelle des listes électorales.

Dans un communiqué parvenu à «L’AS», la République des Valeurs estime que ces manœuvres frauduleuses sont le sport favori de la majorité des maires qui veulent se maintenir par des combinaisons dignes de «notre République arachidière ».

Thierno Alassane Sall et ses camarades soutiennent que l’autorité administrative ne saurait prétendre ignorer la privation illégale de leurs droits de citoyens, infligés à d’’innombrables électeurs potentiels.

«Le gouverneur de Dakar ne saurait faire fi des agissements de certains maires qui rendent quasiment impossible l’obtention de documents aussi simples qu’un certificat de résidence ou un extrait de naissance. Dans le même temps, le camp du pouvoir inscrit à tout vent ses militants», déplore la République des Valeurs (RV) dans la note parvenue à la rédaction.
Poursuivant, la RV indique que les réseaux sociaux bruissent d’informations crédibles sur des commissions dépêchées dans de curieuses circonstances dans des zones à contrôler à tout prix (à Dahra par exemple).
Tout près de la Gouvernance de Dakar, se désolent Thierno Alassane Sall et Cie, les électeurs de Dakar-Plateau ont un mal fou à se procurer les pièces nécessaires à leur inscription.
«Dans les mairies où siègent les commissions d’inscription, des obstacles sont sciemment posés, au vu de tous, ce qui prive les citoyens de leurs droits constitutionnels et fausse le processus électoral. Ces procédés insincères sapent le jeu démocratique en soustrayant des urnes de nombreux bulletins suspectés d’être défavorables au camp du pouvoir», soulignent-ils.
A les en croire, le Gouverneur Al Hassan Sall le sait, dûment renseigné qu’il est par ses services des dysfonctionnements et des tensions qu’ils génèrent. Curieusement, précisent-ils, c’est après des semaines de situation délétère ayant conduit à des incidents qu’Al Hassan Sall a trouvé urgent de se projeter à Pikine.
«Après avoir entendu la seule version de Amadou Diarra qui n’est pas un parangon de vertu et de bonne gouvernance, il a, sans le nommer, mis en cause notre camarade Lamine Gueye dans la survenue des évènements.

Dixit le Gouverneur : ‘’Ceux qui aspirent à diriger la mairie doivent avoir un comportement exemplaire.’’ Parce que le maire actuel a un comportement exemplaire ? Et les menaces de pleuvoir !», dénoncent Thierno Alassane Sall et ses militants.

Selon eux, le Gouverneur s’est déjà positionné en procureur alors que son rôle aurait dû être dans la prévention, et à ce stade, dans l’apaisement plus que dans la condamnation.
Plus globalement, la République des Valeurs invite les gouverneurs et les préfets de la République à assurer la transparence du processus électoral.
L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page