leral.net | S'informer en temps réel

Marche des jeunes du C25 dans la banlieue : faible mobilisation contre le régime Sall


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Janvier 2019 à 09:34 | | 0 commentaire(s)|

C’est une faible mobilisation qui a prévalu hier dans les rues de la banlieue au niveau des Départements de Pikine et de Guédiawaye, à l’occasion de la marche des jeunes de l’opposition regroupés autour du Collectif des 25(C25).

Prévue dans un premier temps à 15 heures puis reportée à 16 heures, elle a finalement démarré à 17 heures 30 sous bonne escorte policière au niveau du Rond-point Dominique puis Pikine Rue 10 et Tally Bou Mack. Vu la faible mobilisation, les jeunes de l’opposition ont tenu hier à supprimer certaines étapes de l’itinéraire de leur marche pour ensuite terminer leur procession au niveau du bâtiment commun qui abrite les Préfectures respectives des Départements de Pikine et de Guédiawaye, pour remettre leur mémorandum aux autorités administratives.

Revenant sur les raisons de leur marche, le porte-parole du jour Bassirou Mbacké Diatta par ailleurs responsable des jeunes libéraux de Guédiawaye, explique : «Si nous avons marché aujourd’hui, c’est pour déplorer le processus électoral et le kidnapping de nos frères». Et d’ajouter en lançant un missile au pouvoir actuel : «Macky Sall est en train de faire des dérives en foulant au pied tous les acquis de la démocratie. S’il pense qu’il aura un deuxième mandat, il se trompe».

Continuant à faire le procès du pouvoir actuel, Bassirou Mbacké Diatta ajoute : «Il faut arrêter Macky Sall et ses lieutenants dont un certain Cissé Lô qui veut faire basculer le pays dans l’éthnicisme. Macky Sall doit arrêter de faire la promotion des anti-valeurs et des transhumants».





Walfquotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos