a
leral.net | S'informer en temps réel

Mbaye Niang en Russie… pour un nouveau départ vers les étoiles


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Juin 2018 à 13:00 | | 0 commentaire(s)|

 Il avait toutes les cartes en mains pour devenir un grand joueur de la planète football pour avoir été au Milan AC à 17 ans en provenance de Caen. Mais, l’éléphant  accouché d’une souris avec un retour à Montpellier, puis à Genoa et Watford et maintenant à Torino. Mais, avec ses débuts prometteurs dans ce Mondial, Mbaye Niang peut recommencer à zéro pour devenir un héros.
 
Mbaye Niang aurait pu être de la brillante génération des Paul Pogba, Ousmane Dembelé avec l’équipe de France, mais, ses écarts de comportement en petite catégorie suivie de de carrière en dents de scie au Milan AC ont plombé toutes les promesses que les spécialistes nourrissaient en lui.
Pour rappel, le 13 octobre 2012, entre deux matchs de barrages pour l’Euro 2013, Mbaye Niang s’était offert une virée nocturne en boite parisienne avec quatre de ses partenaires de l’équipe de France Espoirs (M’Vila, Griezmann, Ben Yedder et Mavinga).
 
Trois jours plus tard, la France s’incline 5-3 en Norvège. Elimination. L’affaire sort dans la presse. Scandale. Malgré ses excuses, il  est suspendu de sélection nationale jusqu’au 31 décembre 2013 par la FFF.
 
Mais, c’est du passé, aujourd’hui, sa nouvelle embellie avec le Sénégal au Mondial 2018 pourrait lui ouvrir un nouveau boulevard de rattrapage pour une carrière encore prometteuse, tellement, il a du talent à revendre.
 
Et alors, ce n’est pas une gageure que de voir Mbaye Niang plébiscité homme du match Pologne - Sénégal (1-2) pour avoir été impliqué dans les deux buts des Lions de la Téranga.
 
D’abord sur l’ouverture du score Mbaye Niang a servi Sadio Mané ui a servi à son tour Idrissa Gana Guèye, dont la frappe a été détournée dans son but par Thiago Cionek (38e).
 
Opportuniste et rapide, Mbaye Niang a aussi marqué le deuxième sur une passe involontaire de Grzegorz Krychowiak (61e).
 
«Il fallait marquer ce match. Il fallait bien entrer dans la compétition. On a imposé notre force et au final nous avons pris le dessus. On a étudié comment jouer contre cette équipe de la Pologne. On a bien mérité cette victoire et nous avons travaillé dur pour ça. On a joué en respectant à la lettre les consignes du coach et on est fier du résultat», a réagi Mbaye qui désormais sera sur les feux des projecteurs pour le reste du Mondial.
 
L’attaquant de Torino, s’il continue à carburer pourrait récolter des dividendes en clubs comme l’avaient réussi El Hadji Diouf et Salif Diao à Liverpool…
 
Lui qui est allé au Milan AC à 17 ans. Mbaye Niang, c’est assurément un «Balotelli» surévalué qui n’a pas eu de chance en côtoyant les grands à SAN Siro où a émerveillé Jorge Weah et Cie.
 
En tout cas, c’est la trajectoire d’une étoile filante qui n’a pas brillé à San Siro. Après 33 matchs joués avec l’AC Milan à ses débuts, Mbaye Niang n’avait pas convaincu qu’il avait l’étoffe d’un futur Ballon d’Or européen en puissance dans toute sa précocité et son talent.
 
À l’image de celle de Yohan Gourcuff, l’aventure milanaise de Mbaye Niang pourrait finir en eau de boudin avec des prêts successifs à Montpellier, Watford et Torino. Un retour en arrière.
 
Comme Stephan El Shaarawy et Mario Balotelli, Mbaye Niang symbolise cette jeunesse décadente qui a eu la malchance de jouer dans un club ayant perdu son lustre d’antan.
 
Pourtant, avec son allure, sa coiffure, ses fresques et frasques, Mbaye Niang nous rappelait à plus d’un titre, le turbulent Mario Balotelli. Mais, ses ratés contre le Barça (12 mars 2013), face à Victor Valdes en Ligue des champions avaient renseigné de toute l’immaturité de ce talent brut. À 23 ans et demi, le longiligne attaquant qui a joué à Caen (2010- 2012), sait que Milan est déjà un échec. Mais, ce Mondial 2018 peut être un nouveau départ pour tout recommencer afin de titiller les étoiles.



 
Massène DIOP Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos