leral.net | S'informer en temps réel

Me Babacar Ndiaye à Baba Tandian : «Nous ne sommes plus regardés comme des faussaires »


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Mai 2017 à 18:58 | | 0 commentaire(s)|

Sans le citer, nommément, Me Babacar Ndiaye a profité de son entretien avec «L’Observateur» pour apporter la réplique à Baba Tandian, qui ne cesse de critiquer, de décrier sa démarche à la Fédérations sénégalaise de basket-ball.

« Aujourd’hui, le Sénégal a bonne presse au niveau mondial. Dans le document officiel conçu pour la tenue du congrès, une page est consacrée à notre équipe nationale féminine championne d’Afrique.

Aujourd’hui, nous ne sommes plus regardés comme des gens qui avaient fraudé sur l’âge l’âge des U.18. Nous ne sommes plus regardés comme des faussaires mais comme un exemple à suivre par les autres. »,

Allusion faite à l’ancienne Fédération dirigée Baba Tandian, laquelle a été destituée à la suite d’un scandale de fraude sur l’âge de joueurs.

Interpellé sur la nomination controversée Mama Ndiaye au poste de directeur de Cabinet, Me Ndiaye soutient que c’est une « suite logique de (ses) projets ». "Depuis que nous sommes là, toutes les décisions qui ont été prises, l’ont été lors de la réunion du bureau fédéral. Toutes les décisions soumises en Comité directeur, ont été adoptées à l’unanimité (…) .

Les textes de la Fédération me permettent d’engager et de signer des contrats de travail avec des personnes. Les textes me permettent également de coopter des personnes ressources et de créer des commissions. Tout ce que je fais, je l’ai fait en rapport aux statuts de la Fédération
», a-t-il expliqué.

«Je ne peux pas polémiquer. Je gère une fédération avec des instances qui me font con fiance. Nous organisons un championnat régulier. Il n'y a pas de dysfonctionnement de la fédération. La gestion du basket est de notre domaine jusqu’à l’expiration du mandat. Je n’ai pas le temps de polémiquer.

Ce n’est pas mon genre. Ce qui ne dit pas que je vais laisser les gens dire tout sur ma personne. Je sais me défendre. Mon rôle c’est de rassembler la famille du basket, mais je ne céderai pas au chantage
», a-t-il ajouté.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos