leral.net | S'informer en temps réel

Me Bamba Cissé: « Pape Massata Diack sera emprisonné dès qu’il mettra les pieds en France… »

Avocat de Pape Massata Diack, Me Bamba Cissé est catégorique. La présence de Diack fils en terre française, est synonyme d’emprisonnement. En marge de la pétition lancée pour le retour de Lamine Diack, Me Bamba Cissé soutient qu’il a conseillé à son client de ne pas répondre à la convocation de la justice française.


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Septembre 2017 à 14:17 | | 0 commentaire(s)|

Pourquoi avez-vous signé la pétition pour le retour de Lamine Diack ?

J’ai signé la pétition et je me suis présenté en tant que Sénégalais épris de justice, parce que j’estime que le doyen Lamine Diack est dans une prison à ciel ouvert.

Depuis plus d’une année, il est en détention en France parce que la détention ne se résume pas à la prison, on peut être bien en détention et se retrouver dans un espace plus ou moins large et c’est ce qui arrive au doyen Lamine Diack. Il est mondialement connu comme symbole.

C’est très triste de voir un Sénégalais comme Lamine Diack faire l’objet d’une interdiction de sortir du territoire français pour des faits qui lui valent une inculpation ou une mise en examen devant les juridictions françaises.

Des faits que je connais parfaitement, en tant qu’avocat de Pape Massata Diack. J’estime que la mesure qui consiste, pour les autorités françaises, à restreindre la liberté de Lamine Diack, est arbitraire. Nous avons vu l’exemple de Platini et de Sepp Blatter qui n’ont jamais été inculpés sur le plan pénal et qui ont écopé simplement de sanction sportive.

Alors pourquoi  Lamine Diack devrait-il répondre à la justice pour des faits que, jusque-là, il nie parfaitement. Aujourd’hui, il est victime d’une injustice totale qui lui vaut d’être dans une prison à ciel ouvert.

Que pensez-vous à ceux qui pensent que la présence de Pape Massata Diack pourrait être la condition pour libérer Lamine Diack ?

Le fait de penser que la présence de Massata Diack sur le sol français puisse constituer en déclic pour la libération de Lamine Diack, n’est pas vrai. C’est purement chimérique, parce que le fait pour lequel Massata diack est poursuivi, n’a absolument rien à voir avec les faits pour lesquels Lamine Diack est poursuivi. La responsabilité pénale est une responsabilité individuelle.

Une certaine presse pense que Massata Diack a pris la fuite pour couler son père ; ce qui n’est pas totalement vrai. Parce que si Massata Diack refuse de répondre à la justice française, c’est qu’il estime que celle-ci n’est pas apte à le juger. D’autant plus qu’il n’a pas les garanties d’une justice qui puisse être crédible et donc, une fois là-bas, Massata Diack sera emprisonné, ça c’est sûr.

Déjà, Lamine Diack ne bénéficie pas d’une présomption d’innocence, encore moins son fils, Massata Diack. Il ne faudrait pas donc penser que la présence de Massata Diack sur le sol français pourrait sauver Lamine Diack, parce que ça n’a absolument aucun rapport.

Si Massata Diack refuse de déférer à la convocation de la justice française, c’est pour des raisons que moi-même, en tant que son avocat, lui ai conseillées, parce que j’estime qu’il n’a pas là-bas les garanties d’une justice impartiale et indépendante.


Les Echos








Hebergeur d'image