leral.net | S'informer en temps réel

Me El Hadji Diouf :« Ces nombreuses arrestations arbitraires au Sénégal sont des signes de la fin de règne du Président Macky Sall »


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Février 2017 à 00:37 | | 0 commentaire(s)|

Me El Hadji Diouf : « Ces nombreuses arrestations arbitraires au Sénégal sont signes de la fin de règne du président Macky Sall »
Me El Hadji Diouf : « Ces nombreuses arrestations arbitraires au Sénégal sont signes de la fin de règne du président Macky Sall »
Les arrestations arbitraires au Sénégal sont signes de la fin de règne du Président Macky Sall. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le tonitruant Avocat El Hadji Diouf prenant part à la conférence de presse, ce vendredi 03 février à la mairie de la Médina sur invitation du conseil municipal et des femmes de la 2e coordination du Ps. A en croire l’avocat de Bamba Fall & Cie, seul le pouvoir qui a atteint ses limites, peut emprisonner de façon arbitraire ses concitoyens.

Accueilli en guest star par les militants socialistes de la Commune de la Médina, le tonitruant avocat qui s’est mué en ‘’visionnaire politique’’ en prédisant la fin de règne du Président Macky Sall.

« Je vois sur ces nombreuses arrestations arbitraires au Sénégal, le signes de la fin de règne du président Macky Sall car seul le pouvoir finissant instrumentalise la justice pour abattre les adversaires politique. Le président Macky Sall avait même dit qu’au début, il ne pensait pas à être président, mais c’est quand on lui a fait subir l’injustice qu’il a commença à nourrir des ambitions présidentielles. Donc, s’il veut injustement défier Khalifa Sall, ce dernier peut bel et bien le remplacer à la magistrature suprême », a décrypté Me El Hadji Diouf.

Balayant d’un revers de main l’arrêté préfectoral interdisant la marche des souteneurs de Bamba Fall & Cie, Me El Hadji Diouf qui ne nie pas son appartenance à la Coalition Benno Bokk Yakkar, a toute même dénoncé la gestion gérontocratique du président Macky Sall en mettant en avant ‘’ les vieillards qui ont cheminé depuis Senghor au détriment des hommes compétents de sa propre génération’’.

« Nous avons constaté que le Président Macky Sall veut gouverner avec les vieillards retraités qui ont déjà fait leur temps, au moment où le Sénégal regorge de jeunes compétents capables de prendre en charge le destin du pays. Le Sénégal n’appartient à personne, hier c’était le président Abdoulaye Wade, aujourd’hui c’est le président Macky Sall et demain, probablement Khalifa Sall », prévient Me El Hadji Diouf.

Landing DIEDHIOU, Leral.net

 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos