Me Moussa Sarr, avocat de Yavuz Selim sa:« Ce que dit le ministre, est un tissu de contrevérités »


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Octobre 2017 à 13:05 | | 0 commentaire(s)|

Me Moussa Sarr, avocat de Yavuz Selim sa:« Ce que dit le ministre, est un tissu de contrevérités »
La décision est officielle. Il n’y aura pas de rentrée scolaire pour les écoles Yavuz Selim. « Par arrêté n° 18553 du 7 décembre 2016, il a été prononcée le retrait de l’autorisation d’exercer de l’association dénommée Baskent Egitim qui ne peut plus, dès lors, exercer d’activités au sénégal », apprend le communiqué du ministère de l’Intérieur. Les services d’Aly Ngouille Ndiaye soulignent qu’ « il a été procédé à la fermeture des écoles portant l’appellation Yavuz Selim, par arrêté n° 19360 du 11 septembre 2017 ».

Mais la réplique ne s’est pas fait attendre. A travers un communiqué, le conseil de Yavuz Selim sa précise : « les établissements du groupe Yavuz Selim ont été cédés par l’association internationale Baskent Egitim à la société Yavuz Selim sa, par acte notarié du 8 novembre 2016, portant abrogation de l’association Baskent Egitim et notifié le 6 février 2017, la société Yavuz Selim sa est propriétaire exclusive desdits établissements, avec un capital détenu majoritairement, par une société de droit français dénommée Horizon éducation, etc ».

Par conséquent, souligne l’avocat de Yavuz Selim sa, Me Moussa Sarr, le communiqué du ministère de l’Intérieur est manifestement sans objet et n’est qu’une tentative de plus pour essayer de ‘’manipuler’’ l’opinion et ‘’saper’’ le moral des parents d’élèves.

Joint au téléphone, Me Sarr tacle le ministre de l’Education nationale. D’après lui, contrairement à ce que dit Serigne Mbaye Thiam, l’Inspection d’Académie n’avait pas rejeté le dossier, mais disait qu’il fallait faire un complément. « Le dossier est entre les mains des services compétents du ministère. Par contre, ce que dit le ministre Serigne Mbaye Thiam, est un tissu de contrevérités ».


L’observateur