leral.net | S'informer en temps réel

Me Moustapha Dieng, avocat de la défense sur l’affaire Imam Alioune Ndao: « Le dossier communiqué est véritablement petit par rapport à celui détenu par le parquet »

Les avocats de la défense sont très sereins quant à l’aboutissement du procès d’Imam Ndao et ses co-détenus. Ils espèrent que le droit sera dit au cours du procès afin que les détenus retrouvent la liberté.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Décembre 2017 à 17:57 | | 0 commentaire(s)|

« Nous sommes des avocats et le Président du tribunal a décidé souverainement d’un report au 14 février pour permettre aux parties de prendre connaissance du dossier. Nous avons soulevé également un véritable problème. C’est que nous avons reçu le dossier des accusés, hier, en fin d’après-midi », a expliqué Me Moustapha Dieng.

Ainsi, il précise que le volume du dossier et son caractère illisible posent problème. D’après lui, le dossier communiqué est véritablement petit par rapport à celui détenu par le parquet. « Nous avons demandé et obtenu du président, qu’à l’audience de renvoi, le même dossier que détient le Ministère public soit communiqué à l’ensemble des avocats commis d’office. C’est la règle et c’est ce que disent le Code de procédure pénale et les conventions de droit de l’homme, ratifiés par le Sénégal », a-t-il rappelé.

Avant d’exiger que les dossiers leurs soient communiqués pour qu’à l’audience du 14 février, l’Imam et l’ensemble des accusés soient défendus de la meilleure des manières, conformément aux dispositions du droit en vigueur dans notre pays.



Kady FATY Leral




Cliquez-ici pour regarder plus de videos