leral.net | S'informer en temps réel

Menaces d’Ousmane Sonko suite aux rejets des listes de « Yewwi Askan Wi »: L’inexpérience de l’opposition raillée

Ousmane Faye, leader de Manko Wattu Sénégal (MWS) raille l’inexpérience politique des leaders de l’opposition et invite l’Etat à prendre ses responsabilités face à toute indiscipline et imbécillité


Rédigé par leral.net le Dimanche 7 Novembre 2021 à 10:27 | | 0 commentaire(s)|

Les leaders de l’opposition ont montré leurs limites dans leur désir d’expansion politique. Ce sont en fait des nains politiques qui ne maîtrisent pas trop le processus électoral et ne savent rien du code électoral. Avec ces manquements, forcément, ils devaient savoir qu'ils seront dans des irrégularités et cela ne surprend personne. Mais, malgré tout cela, les membres de Yewwi Askan Wi imputent leur forclusion et les rejets de leurs listes pour irrégularités et manquements aux autorités territoriales et administratives.

« Ceci relève d'un manque de sérieux et d'une indiscipline inqualifiables. Pire encore, ils profèrent des injures aux autorités judiciaires de ce pays, sans se soucier du minimum requis pour un comportement républicain. Mais là où l’indiscipline atteint son paroxysme, c’est quand on assiste, de la part du leader devenu fou de Pastef, à un appel à une insurrection comme celle à laquelle on a assisté le mois de mars dernier », fustige Ousmane Faye.

‘’Voilà un jeune qui est devenu paranoïaque et aveuglé par l’envie de détenir le pouvoir qui lui tourne la tête. Le jeune Sonko pense que ses menaces peuvent lui venir en appoint, il se trompe lourdement et il est temps que les autorités lui apprennent qu'on ne se comporte pas comme un responsable mal éduqué et ignorant sans que le bâton ne te grille les fesses. Sonko énerve le monde de par ses imbécilités qu'il débine sans se soucier qu'il y a, dans ce pays, des chefs religieux qui ne se fatiguent jamais dans la quête de paix, des chefs de familles épris de justice et de paix. Si lui, Ousmane Sonko considère que ses parents ne méritent pas de vivre dans un pays stable, il faut qu'on lui apprenne que les sénégalais sont civilisés et que dans leur majorité, ils ne vivent pas dans la jungle’’, dézingue Ousmane Faye.

Le leader de MWS de ‘’brûler’’ vif Sonko et l’avertit : ‘’ il est comme une bête qui vit encore dans la forêt, mais les autorités ont la charge de lui inculquer des valeurs pour qu'il soit civilisé, et qu’on n’aspire pas à diriger un pays dans la fougue, dans l'indiscipline et l’ignorance, mais surtout dans le non respect des institutions et des règles d'éthique. L'état est prié, mais vraiment prié de prendre ses responsabilités devant ce fou ambiant, violeur devant l'éternel et dont le procès est imminent. Au lieu de chercher à défendre Barth Dias, il n’a qu’à régler d’abord son différend judiciaire qui lui empêche déjà de sortir du territoire. On ne lui permettra plus un tel comportement et il le saura bientôt’’.

Revenant sur le cas du maire de Mermoz Sacré Cœur, Ousmane Faye rappelle à Barth les règles élémentaires du fonctionnement de la justice. « Il est accusé de meurtre, donc ce sont ses conseils qui doivent lui rappeler que le temps de la justice n’est pas forcément le temps de la politique. S’il considère qu’il est innocent dans cette affaire et qu’il est sûr de sa majorité pour être le maire de Dakar, il n’a qu’à déférer à la convocation sans perturber qui que ce soit. Mais il se comporte en mauvais perdant d’une élection qu’il sait perdue d’avance’’.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page