leral.net | S'informer en temps réel

Mondial 2018 : Youssouf Sabaly, l’homme fort du Sénégal


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Juin 2018 à 15:25 | | 0 commentaire(s)|

Youssouf Sabaly, l’homme fort du Sénégal
Youssouf Sabaly, l’homme fort du Sénégal

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
L’arrière gauche du Sénégal Youssouf Sabaly est en train de marcher sur l'eau. A l'aise dans les tacles, les dédoublements, Sabaly a émerveillé ce Mondial 2018, s'essayant même à des roulettes à faire sourire Zinédine Zidane. Présentement, Youssouf Sabaly fait l’unanimité au sein de l’équipe nationale du Sénégal. Après avoir livré un match de qualité lors du premier match du mondial Russie 2018 face à la Pologne, il a récidivé face au Japon de Honda, en étant impliqué sur les deux buts du Sénégal signés Sadio Mané et Moussa Wagué.

Au four et au moulin face au Japon (2-2), Youssouf Sabaly a totalisé 5 ballons gagnés en défense, relève le média Du Stade aux Stats. Son club Bordeaux (Ligue 1 française) peut être fier de lui.

Agé  de 25 ans, né à Chesnay (Yvelines, commune française), Youssouf Sabaly est un footballeur international sénégalais qui évolue au poste d'arrière latéral au Girondins de Bordeaux. Pour son parcours, il a intégré à l’âge de 17 ans, le centre de formation du Paris Saint Germain.

Ainsi, il a joué pour les équipes jeunes du club avant d'intégrer à partir de 2010, l'équipe réserve qui évolue en CFA. Parallèlement, il a côtoyé à partir des moins de 17 ans, toutes les sélections jeunes de l'équipe de France. À l'été 2010 avec l'équipe de France des moins de 17 ans, il atteint la demi-finale de l'Euro des moins de 17 ans qui se déroulait au Liechtenstein (Suisse).

L’arrière gauche sénégalais avait signé son premier contrat pro en Juin 2013 avec son club formateur, le PSG. Un mois plus tard, il est prêté au club d’Evian Thonon Gaillard (élite français) pour une durée d’un an. A l’époque, il était l'un des titulaires inamovibles de Pascal Dupraz, et prendra part à 38 matchs toutes compétitions confondues, si bien que son prêt est renouvelé pour une saison supplémentaire avec le club savoyard.

Ensuite, le 31 août 2015, il quitte Evian pour être prêté au FC Nantes sans option d’achat. Il a fait ses débuts le 13 septembre, face au Stade Rennais. Il est titularisé dès son premier match avec les Canaris. Ainsi, Il a marqué son premier but professionnel en Ligue 1 le 17 octobre, lors d'un match remporté 3-0 face à l'ESTAC Troyes. Il délivre sa première passe décisive de la saison le 4 novembre 2015 contre l'OGC Nice.

Vu son talent, le club de la capital ne voulait pas le vendre, il préfère encore le prêter dans un club de l’élite française, à Bordeaux, le 03 Aout 2016. Finalement, le 30 juin 2017, il signe définitivement pour les Girondins de Bordeaux pour un contrat de 5ans. Désormais, il appartient aux Girondins jusqu’en 2021.

L’équipe du Sénégal privée depuis 2002, d'un arrière gauche de classe mondiale, Aliou Cissé se rabat sur lui pour prendre service en équipe nationale,  Courtisé pendant plusieurs années par le sélectionneur national, Youssouf Sabaly se prononce enfin en septembre 2017, déclarant sa flamme au Sénégal plutôt qu’à la France de ses débuts.

« Je suis plutôt Lion que Coq. Quand le sélectionneur (Aliou Cissé) décidera de m’appeler, selon mes performances, il n’y aura pas de problème. Je l’avais eu l’année dernière et pour des raisons personnelles, j’avais dit que je préférais attendre. Maintenant, j’ai trouvé une stabilité, donc je peux me permettre de projeter vers l’équipe nationale", avait-t-il revendiqué.

C’est là que tout a commencé pour ce jeune joueur qui fait aujourd’hui l’unanimité au sein de cette génération. Auteur d’un match exemplaire contre le Japon, Sabaly a réussi à hisser son niveau de jeu. Impliqué sur le but de Sadio Mané et passeur décisive sur le but de Moussa Wagué, il a largement tiré son épingle du jeu.

Sa bonne frappe provoquait la faute de Kawashima sur l’ouverture du score. Son bon travail après une passe de Mané et une roulette à la Zidane dans la surface, profitait ensuite à Wagué au second poteau pour le deuxième but des Lions de la Teranga. Prestation de haute volée que n'a pas manqué de saluer France football, tant pour la solidité défensive que par la grinta le plan offensif affichées, ce qui manquait cruellement au Sénégal depuis 2002. Pour sa première Coupe du monde, il est crédité déjà d'un bon Mondial.

Jeudi prochain face à la Colombie, le Sénégal aura besoin d’avoir un Sabaly dans toute "sa science" pour venir à bout des ambitions de l’équipe de Falcao et consorts.





Thierno Malick Ndiaye