leral.net | S'informer en temps réel

Mondial 2018 : le torchon brûle entre Keita Baldé et les fédéraux


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Novembre 2017 à 11:25 | | 0 commentaire(s)|


Les langues se délient sur l’absence de Keïta Diao Baldé, lors des deux matchs derniers des "Lions". Selon les informations du quotidien « Stades », l’attaquant sénégalais de l'AS Monaco a été mis sur le banc à cause d’un bras de fer qui l’oppose aux dirigeants.

En effet, lors du match contre le Cap-vert, le 7 Octobre dernier, Keïta Diao Baldé n’avait pas du tout apprécié son remplacement et se serait emporté contre Aliou Cissé. Suite à cet incident, confie une source, «le président Augustin Senghor et ses collaborateurs ainsi que le sélectionneur nationale Aliou Cissé, avaient convoqué le joueur pour une séance d’explications (…) Mais il l'a mal pris et a défié Augustin et Cissé ». D’après la même source, « vu son comportement devant les autorités, Aliou Cisse ne l’a pas fait jouer contre l’Afrique du Sud ».

Et c’est là où le bras de fer s’est intensifié entre le joueur et son staff. Pour le match retour à Dakar, «Keïta Baldé a dit Aliou Cissé qu’il est blessé et qu’il veut rentrer dans son club comme on a fait avec Sadio Mané. Mais Augustin Senghor a dit niet et fait savoir au joueur qu’il va rester jusqu’à la fin du regroupement. Mais, Keïta Baldé a refusé de s’entraîner, prétextant une blessure », poursuivi la source du journal. Pis, ajoute-t-elle, « il n’adresse pas la parole à certains membres du staff et son comportement commençait à indisposer les autres joueurs ».





Ndeye R. Thiane (stagiaire)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos