a
leral.net | S'informer en temps réel

Moustapha Niasse aux députés l'opposition: "Vous êtes des lâches"


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Décembre 2018 à 13:06 | | 0 commentaire(s)|

Moustapha Niasse aux députés l'opposition: "Vous êtes des lâches"
Les nerfs étaient encore tendus avant-hier samedi à l’Assemblée nationale, lors du vote du budget du ministère de l’Economie et des finances. Les députés de l »’opposition et ceux de la majorité partie se sont échangés des verts pas murs.

Tout est parti, lorsque le député du parti Bok Gis Gis, Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly a demandé au Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse de donner des explications sur son retard.

« Monsieur le Président, lors du renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale, vous dénonciez les retards notés au niveau de l’hémicycle. Mais aujourd’hui, vous devez être sanctionné, parce que vous avez convoqué 15 heures et vous êtes venus à 17 heures », a-t-il lancé.

«Les rapports ont été prêts à un quart d’heure avant qu’on ne commence. Ils ont été préparés par les rapporteurs généraux, le Président de Commission et le ministère des Finances et du Budget. Jamais, je ne suis en retard. Je suis là depuis 14 heures 30 mn, mais il faut que j’attende jusqu’à la fin du Rapport. Si vous ne savez pas il faut demander », s’est défendu Niasse.

A peine a fini, que le grand de Cheikh Abdou, en l’occurrence Serigne Cheikh Mbacké Dolly revient à la charge. « Monsieur le président, il faut respecter le Règlement intérieur, car l’article 69 dit que le Président ne peut pas prendre la parole dans un débat que pour présenter l’état de la question. S’il veut prendre part au débat, il quitte son fauteuil », a fait savoir le président du groupe Parlementaire « Liberté et démocratie ».

Enervé par ces interpellations, Niasse a riposté virilement. « L’article 69 dit que le Président ne peut pas prendre la parole dans un débat que pour faire l’état de la question. Si un député quitte le débat, c’est l’obligation du Président de le ramener. Maintenant, il faut retourner à l’école, si vous ne connaissez pas la signification du verbe ramener.

En plus, il y a un mot dans le dictionnaire français qu’on appelle lâcheté. Et vous êtes des lâches. Je confirme mes propos », a-t-il lancé. Mais, ses propos qui ont du mal à passer. Pendant 10 minutes, rapporte « Source A » qui donne l’information, les députés de l’opposition ont laissé éclater leur colère à Niasse.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos