leral.net | S'informer en temps réel

Municipales 2009 : La Coalition Dekkal Ngor promet une défaîte cuisante à Sopi 2009

La Coalition Dekkal Ngor constituée par les Parti Alliance pour la République APR Yaakar, parti de l’ancien Président de l’Assemblée Nationale, M. Macky Sall et le Nouveau Parti de l’ex-ministre conseiller Makhmout Saleh n’a pas attendu le lancement officiel de la campagne pour mener ses activités, si l’on en croit son responsable dans la Commune de Biscuiterie, Maître Djibril War, tête de liste de ladite coalition.


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Mars 2009 à 00:00 | | 0 commentaire(s)|

Municipales 2009 : La Coalition Dekkal Ngor promet une défaîte cuisante à Sopi 2009
Selon celui qui se veut un ex-militant de la "première heure" du Parti Démocratique Sénégalais, "les populations de la Commune de Biscuiterie, vont sonner au soir du 22 mars 2009 le glas du Régime de l’Alternance". Sa coalition se vante d’avoir confectionné ses listes de candidats conseillers et monté son comité électoral consensuel, dans la paix contrairement au camp de la coalition qui s’entredéchire. M. Limane Baby, Président de la Commission thématique de la commission, a axé ses discours autour de l’éthique dans la gestion de la chose publique, et une politique de prise en charge des préoccupations des populations à tous les niveaux.

Le programme de la campagne s’articulera autour des visites de proximité, des séances de discussion et d’échanges avec les populations ou le concept « Disso ak askanwi » dans les différents quartiers de la commune. Chaque jour, les responsables et les militants sillonnent les rues, les marchés, avec un véhicule décoré des affiches de leur leader Macky qui diffuse des chansons du parolier Souleymane Faye. A leur passage, jeunes vieux, hommes et femmes se joignent à leur procession, comme c’est le cas ces jours-ci. Ainsi, leur doyen Dior Thiam, conseiller spécial du comité électoral "a du mal à contenir son indignation de la somme de deux milliards que le Président Wade aurait débloqués pour ses partisans, malgré les difficultés qui assaillent les sénégalais".

Les premières manifestations de cette campagne ont eu pour cadre à Niary Tally, dans la rue Walo, où se trouve la maison familiale du Président Wade, chez la responsable Mariama Biaye. Cette dernière soutient que "les responsables libéraux inquiets de la sympathie qu’elle suscite subit toutes sortes de pressions. Mais en vain". Les habitants de la rue, dit-elle, "très remontés contre le régime de l’alternance ont étalé leur aversion particulière du Régime de l’Alternance et à la famille du Président qu’ils jugent "suffisants et arrogants".

Les enjeux de ces élections sont multiples et le choix du lieu de démarrage leur campagne n’est pas fortuit. En premier lieu, il est bon de rappeler que c’est la localité de la famille du Président de la République et Secrétaire Général National du Parti Démocratique Sénégalais, Me Abdoulaye Wade. Mais aussi, base politique de beaucoup de responsables libéraux. Ils citent parmi ces gens-là, "le député, Président du Groupe libéral, tête de liste de la Coalition Sopi, et non moins, neveu du Président de la République, son frère cadet, Djibril Wade, président de l’équipe de foot ball, l’Asc Niary Tally, de l’ancien ministre d’Etat et directeur de Cabinet du Président de la République, M. Kader Sow, M. Ndiouga Sakho, autre neveu du Président Wade, et Président Directeur général de la SAPCO, de sa cousine Alima Wade, M. Meissa Sall, sénateur, M. Lamine Dia, le maire de la Commune devenu député à la faveur du "putsch" dirigé contre les députés Moustapha Cissé Lô et M. Mbaye Ndiaye.

En deuxième lieu, comme le soutient Sangué Mbacké Mbaye, porte-parole du Comité électoral de Dekkal Ngor de Biscuiterie, et Président de la Commission Stratégies politiques, "ce sont les habitants de Biscuiterie qui se feront l’honneur à travers ces consultations locales de contrer la funeste intention du Président Wade de se faire succéder par son fils". D’ailleurs, poursuit-il, "les neveux du Président Wade, tous candidats au poste de Maire, veulent, à l’instar d’autres responsables veulent servir de tremplin au fils du Président, Karim Wade. Elles sanctionneront la gestion gabégique de l’équipe sortante. Mme Dieynaba Sy, une autre responsable, de leur coalition, "à l’image de leur leader, se donne comme credo de faire renaître l’espoir que le Régime de l’Alternance a fini de détruire", nous informe-t-on.

Mor BADIANE ferloo.com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos