leral.net | S'informer en temps réel

Naissance prochaine de son mouvement ALUR: La députée Fatou Thiam signe son divorce avec Modou Diagne Fada et tacle le Pds

Modou Diagne Fada devra faire son chemin sans la députée Fatou Thiam. Celle-ci vient de tourner définitivement le dos au mouvement Les Réformateurs démocrates/Yessal, pour mettre sur pied le sien. A Saint-Louis, ce week-end, la députée n’est pas allée avec le dos de la cuillère pour souligner son ambition de mener son propre combat politique.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Février 2017 à 17:53 | | 0 commentaire(s)|

Naissance prochaine de son mouvement ALUR: La députée Fatou Thiam signe son divorce avec Modou Diagne Fada et tacle le Pds
«Nous avons décidé de mettre sur pied un mouvement d’obédience libérale dénommée ALUR» a-t-elle révélé. Pour l’instant, elle préfère taire la signification de ce sigle. «Le 4 mars, jour du lancement officiel, nous expliquerons aux populations la signification du mot ALUR», a-t-elle révélé.

Dopée par la foule, Fatou Thiam de dire que le chemin sera long, parsemé d’embûches, mais elle a exhorté ses militants à se tenir debout pour qu’ensemble les objectifs politiques soient atteints. «Nous avons été dans les quartiers de Cité Niakh, Léona, Nord, Diamaguène, Santhiaba et nous avons mesuré la confiance des populations de Saint-Louis portée à notre égard, mais sachez que nous n’allons pas vous décevoir», a dit Fatou Thiam.

Elle n’a pas mis de gants pour attaquer le Parti démocratique sénégalais (Pds). «C’est un parti en lambeaux, il est en léthargie» a-t-elle soutenu. Pour elle, le Pds est rangé dans les tiroirs de l’oubliette. Alors, elle lance un appel à ses militants et sympathisants à aller s’inscrire.

Ayant constaté le rythme lent des inscriptions dans la Langue de Barbarie, elle interpelle le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, à l’ouverture d’une commission d’inscription à Guet-Ndar. «C’est un quartier populaire où les populations se déplacent sans cesse à cause de leurs activités professionnelles, il faut tout prendre en compte pour qu’on ait un nombre important d’inscrits», a-t-elle rappelé.

Très touchée par la situation des pêcheurs de Guet-Ndar, elle cloue encore au pilori le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, le qualifiant d’incompétent. «Je n’ai rien contre lui, mais il faut reconnaître que le secteur qu’on lui a confié est dans une impasse et, de façon solennelle, j’interpelle le chef de l’Etat Macky Sall à le défénestrer», a-t-elle lancé. Selon elle, Oumar Guèye a été nommé pour résoudre les problèmes, mais «hélas, ils demeurent, empirent», dit-elle.

«A Guet-Ndar, on promet ciel et terre aux pêcheurs, et on ne fait rien ; c’est vraiment grave et gênant et je pense que la politique politicienne doit cesser pour laisser la place à la politique de développement, pour l’intérêt des populations», a-t-elle martelé.

A l’en croire, à Saint-Louis, si la pêche tousse, la ville s’enrhume. En effet, la pêche est la locomotive de l’économie locale. Elle s’offusque de la situation de la pêche et surtout du refoulement des pêcheurs de la Mauritanie. «Les autorités doivent agir, car les deux peuples sont unis par le sang et des sautes d’humeur ne doivent pas détériorer les relations», confesse-t-elle. Toutefois, Fatou Thiam lance un appel au ministre des Forces armées à positionner au large de Saint-Louis la marine sénégalaise pour protéger les pêcheurs.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos