leral.net | S'informer en temps réel

Nango Seck, représentant de Bokk Gis Gis en Italie : « Il faut impliquer les Sénégalais de l’extérieur afin qu’ils envisagent leur retour »

Nango Seck de la convention Bokk Gis Gis en Italie estime qu’il faut impliquer les Sénégalais de l’extérieur afin qu’ils envisagent leur retour. Selon lui, l’avenir n’est pas en Europe et le seul marché qui a de l’avenir sur le plan international est celui de l’Afrique.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Juillet 2013 à 13:37 | | 5 commentaire(s)|

Nango Seck, représentant de Bokk Gis Gis  en Italie : « Il faut impliquer les Sénégalais de l’extérieur afin qu’ils envisagent leur retour »
Comment se porte la Convergence démocratique Bokk Gis Gis en Italie ?

«Bokk Gis Gis a pris place en Italie depuis les législatives passées. On était bien représenté dans les bureaux de vote. Avec notre arrivée et le potentiel qu’on avait pour avoir été membre du Pds, on va utiliser les mêmes réseaux pour capter tous nos responsables qui sont dans les régions de l’Italie. Le cadre est bleu, toujours le même. Après le départ de Wade, beaucoup de responsables ont gelé leurs activités ou ne sont plus actifs. Il y avait plus de dynamique de parti et chacun se cherchait. C’est ainsi qu’on a décidé d’aller vers Pape Diop pour défendre les idéaux libéraux qui nous animent. On est en train de voir les moyens pour élargir les bases du parti en Italie avec les responsables».

Du temps du Pds, vous étiez majoritaire en Italie. Avec cette scission, est-ce que vous aurez la même force ?

«C’est sûr que cela va jouer. Mais nous n’avons pas, pour le moment, des échéances où les Sénégalais de l’extérieur sont impliqués directement. Il y a que les élections locales et nous ne sommes pas impliqués directement. Même si l’on peut avoir des bases et faire voter des gens dans les collectivités locales au pays. La prochaine échéance sera en 2017. On aura donc largement le temps pour investir le terrain et récupérer la force que nous avions dans les années passées. Nous avons du temps pour refaire ce travail. Notre objectif est de faire que les Sénégalais de l’extérieur appuient Bokk Gis Gis aux Locales. On peut même être sur les listes. Cela peut être une possibilité pour dynamiser la coopération décentralisée et aider nos collectivités locales d’origine. Ce sont par ces couloirs que nous allons participer aux locales surtout dans les grandes villes comme Dakar qui reste un enjeu capital pour le président Pape Diop».

Comment Bokk Gis Gis voit-elle l’avenir des Sénégalais de l’extérieur ?

«Un retour qu’il faut programmer. Impliquer les Sénégalais de l’extérieur pour qu’ils envisagent leur retour. L’avenir n’est pas en Europe. L’avenir n’est plus dans la diaspora. Le seul marché qui a de l’avenir sur le plan international est celui de l’Afrique. Nous sommes donc concernés. Ce n’est pas pour rien que les Européens, Asiatiques et Américains se ruent vers l’Afrique. L’unique marché à conquérir aujourd’hui c’est l’Afrique. Pourquoi nous ne soyons pas au premier plan des investissements dans notre pays pour préparer notre retour ? La vision la plus claire, c’est investir au pays dans l’agriculture, les petites et moyennes entreprises. La majorité des émigrés est constituée d’agriculteurs qui viennent des villages. Ils seront donc enclins à retourner vers la terre. En Europe, on est conscient de l’importance de l’agriculture et de l’élevage dans le développement d’un pays».

Quelle appréciation avez-vous de la politique de l’Etat en direction des Sénégalais de l’extérieur ?

«Il y a aucune politique des Sénégalais de l’extérieur. On avait un ministère plein qui est aujourd’hui réduit à un ministère délégué. On retrouve les problèmes des passeports, des rapatriements des corps. Alors qu’auparavant deux ou trois jours suffisaient pour régler un problème, maintenant, il faut des semaines. Les Sénégalais sont refoulés un peu partout dans le monde. Il y a un vide entre les Sénégalais de l’extérieur et le pouvoir. Il n’y a plus de conseiller technique chargé des Sénégalais de l’extérieur à la Présidence. On tue des Sénégalais à l’extérieur et l’Etat ne réagit pas si ce n’est pour rapatrier le corps. Les dahiras et les associations sont là pour cela. L’Etat est presque inexistant. Avec la crise qui sévit en Europe, nous versons des milliards dans les caisses de l’Etat italiens et cela risque de n’aboutir à rien. Il n’y a pas d’accord bilatéral entre l’Italie et le Sénégal pour sauver nos retraités qui sont ici. On est obligé de travailler jusqu’à la retraite, rentrer les mains vides et se faire prendre en charge par l’Etat sénégalais alors que nos fonds de retraites dorment dans les caisses des Etats européens. Il faut mettre en place une commission entre les deux Etats pour gérer cette question des retraites. Le Maroc et des pays arabes ont signé des accords avec l’Italie, mais le Sénégal n’arrive pas à bouger».

Propos recueillis en Italie par Oumar NDIAYE



1.Posté par Lamine fall Brescia le 20/07/2013 16:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les jeune de la diaspora dit no nous accepton plu c vieu politicien contuni a parler au non des immigres..tay maga PDS demain ces rewmi apres demain ces bokk guiss guiss...sinon mogui si guinaw serigne mamor mbacke offf guemougnou darà .

2.Posté par nar fall le 20/07/2013 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

togne bakhoul..soit disant Lamine...grand bi moungui bay warr,yow bayal sa warr ta noppi...je connais bien ce Grand...il fait partie des plus Serieux de brescia....ya longtemps way...

3.Posté par Philippe le 21/07/2013 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bokk Gis Gis a tout à fait raison. Je ne fais pas de politique n'étant pas sénégalais mais suisse. D'ailleurs j'envisage investir en Afrique

4.Posté par yawou dial le 21/07/2013 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'admire la sincerite de notre frere Nango Seck qui a perdu trop de temps au pds,qui est un vaillant combatant pour la cause des emigres a brescia..il a parfaitement raison ,letat doit nous aider a rentrer au pays,lavenir c lafrique comme il le dit....mais jaurais bien preferé qu'il debarque a l'apr de Macky sall....mais ..pds.bokk gui guis c la meme chose...nous vous souhaitons bon vent...

5.Posté par MOUSTAPHA le 22/07/2013 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ANNONCE ; MAISONS ET TERRAINS A VENDRE APPARTEMENTS ET CHAMBRE SAL DE BAIN A LOUER, AU CITE DJILLY MBAYE, NORD FOIRE AJURE, DIAMALAYE, HLM GRAND MEDINE VEUILEZ CONTACTER AU 77 104 82 16 OU 77 923 67 29,YA PAS DE FRAIS DE VISITE CEST GRATUIT

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos